Polémique autour d'un livre...

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer
AddThis Social Bookmark Button

Roman

  Livre
Détail de la notice

Claire-Lise Marguier           

Le faire ou mourir  

Comment donner envie à un lecteur de lire un livre en s'appuyant uniquement sur le texte de l'auteur ?

Voici le dégustalivre du roman qui fait polémique actuellement Le faire ou mourir de Claire- Lise Marguier. N'hésitez pas à nous donner votre avis. "Damien Decarolis, c'est comme ça que je m'appelle. C'est le prénom qu'on m'a donné à la naissance. Mais on ne m'appelle presque jamais comme ça. On a vite tranché. Dam. Il reste plus qu'un tout petit bout de moi dans mon nom. Dam de caro.  C'est drôle non  ?

J'attire les coups aussi sûrement qu'un paratonnerre la foudre. J'ai l'habitude. C'est comme cela depuis le primaire.

Une  fois, alors que des skateurs me frappaient à la sortie du collège, Samy passait par là avec ses amis et il m'a aidé. Samy et les siens me foutaient la trouille quand je les croisais. Vus de l'extérieur, ils se ressemblaient tous. Même coupe de cheveux étranges, coiffés à grand renfort de gel, leurs yeux cachés sous les mèches noires. Vêtements noirs. Piercings. Vernis noir. Tous tellement identiques que tu sais plus si ce sont des filles ou des garçons.

La rencontre avec Sammy et les autres, ça a eut pour effet qu'à la récré on m'a foutu la paix pour de bon. J'ai juste du modifié mon style, j'ai fini par prendre goût au noir, j'ai laissé pousser les cheveux, mis un piercing à la langue.

A la maison on s'est foutu de moi.  La blague préférée de ma sœur, c'est qu'elle fait psycho et moi psychopathe ; ca faisait rire la famille, tu parles d'un truc drôle ! Ma sœur m'a traité d'homo, ma mère a fondu en larmes. « C'est pas vrai Damien, hein c'est pas vrai ? »

Bien sur que c'est pas vrai, ils se souviennent pas comment j'était amoureux de Laure avant qu'elle se foute de ma taille de guêpe ? Mais je sais pas pourquoi j'ai pourtant dit que si, c'était vrai.

Mon père m'interdit de voir Samy, mon seul ami. Alors je sors la lame de rasoir de sa cachette. J'entaille mes cicatrices, je lèche mes doigts pleins de sang. C'est extra comme sensation, ce goût du sang qui m'appartient, il n'y a que moi qui le connais.  Je veux pas mourir, trop la trouille.

[Montrer un calendrier avec points bleus et croix noires]

Samy c'est tout ce que j'ai. C'est le seul qui me demande toujours comment je vais. J'ai montré à ma famille mon calendrier. Regardez, j'ai fait une croix rouge à chaque fois que l'un de vous m'a demandé comment j'allais . Juste un « ça va ? Ça comptait un « ca va » une croix rouge. Simple. Regardez.

J'ai demandé alors combien de croix rouges ? Combien ? j'ai hurlé. J'en vois pas à dit ma mère en pleurant. Je suis désolée, Damien, j'en vois pas. Je vois que des points bleus et des croix noires. Et tu sais ce que c'est les croix noires ? c'est chaque fois que vous avez fait un commentaire négatif sur moi. Il y en a une presque tous les jours. Par contre il ya un point bleu chaque fois que Samy s'est inquiété pour moi. Chaque fois qu'il m'a dit quelque chose de gentil. Vous voyez les points bleus ? Il y en a presque tous les jours, des fois plusieurs fois par jour."

Pourquoi Damien si sensible exprime–t-il son mal être en se scarifiant ? Son amitié avec Sammy est-elle vraiment dangereuse comme le pensent ses parents ? Va-t-il réussir à s'ouvrir au monde ? Pour le découvrir lisez  Le faire ou mourir.

Le "Dégustalivre" est une idée proposée en formation par Véronique Lombard, de l'association Livralire.

Pour élargir votre opinion sur cet ouvrage, retrouver par ce lien une autre chronique.

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié le: Mercredi, 17 Octobre 2012