"Avec l'ami Bidasse" (air connu)

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer
AddThis Social Bookmark Button

Roman

  Livre
 
Grégoire Delacourt
 
La liste de mes envies

D'Arras, on connaît ses places de style Renaissance Flamande remarquables, sa citadelle de Vauban à visiter pendant les journées du Patrimoine et... ses andouillettes. Mais ceci n'a rien à voir avec cela. Quoique, en matière d'andouille, on se demande si la narratrice - qui n'est pas l'auteur - n'en est pas une...

 

Vous gagnez au loto alors que, bien entendu, rien ne vous laissait suspecter que vous puissiez un jour devenir lauréate d'un tel concours de hasard et vous vous trouvez devant le vide abyssal de votre indécision. 

Jusque là, Jocelyne, mariée avec Jocelyn, était heureuse, deux enfants, un métier, certes, peu rémunérateur. Ses parents, ne sont plus là; enfin, le papa, si, par intermittence. Et vous gagnez! Vos amies les plus proches vous parlent de la gagnante sans que vous vous dévoiliez. Ca devrait être jouissif. Bin, non! Jocelyne est dans la crainte perpétuelle. Elle tremble de tout; elle n'ose pas, s'y prend mal et s'achète des petites choses alors, que vous et moi, d'emblée,saurions comment dépenser une somme astronomique. Hein?

Jocelyne tient un blog utile à ceux qui, comme elle, sont dans le crochet, la laine et les colifichets. C'est dans ce domaine qu'elle vit vraiment: elle aide, conseille, réconforte, obtient une certaine notoriété. Ce qui lui permet de développer son commerce et son réseau d'amies.

Alors, vous pensez au "savetier et au financier", à Crésus et à tous ces adages qui disent que l'argent….Bien sûr.

C'est écrit dans un style actuel plein de familiarités stylistiques, ce qui rend ce roman attachant. 

Mais son mari, Jocelyn, qu'en dit-il? 

Au fait, Vidocq n'était-il pas lui aussi originaire d'Arras?

Alain Dagnez

 

 

 

 

Publié le: Samedi, 27 Octobre 2012