Une lubie qui ne vous quittera plus

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer
AddThis Social Bookmark Button

Album

  Livre

 

Frédéric Clément

Lubie : le peintre des fleurs et son grain de folie

De quoi nous entretient « Lubie », le dernier album de Frédéric Clément ? De peinture flamande avec Pieter Breughel et son tableau «Jeux d’enfants » représenté sur les pages de garde, de la relation père et fils entre Pieter, dit « l’ancien » et Jan Breughel, de la relation du peintre à la nature, de la matière première nécessaire à la composition d’un tableau, de contes, de démons et de farfadets, du rapport entre le créateur et son public … La liste est loin d’être close.
Afin de présenter cet album aux multiples entrées, j’ai choisi de m’attarder sur le titre. Qui est Lubie et qu’est-ce qu’une Lubie ?  Idée, envie capricieuse et parfois saugrenue, déraisonnable (Le Robert) 
 Ici, Lubie est une petite démone qui apparait le jour de l’anniversaire de Jan. Elle chuchote et parfois hurle à l’oreille du peintre un message qu’il refuse d’entendre.
Mais Lubie est obsessionnelle et reviendra à chaque anniversaire, usant de subterfuge pour obtenir ce qu’elle veut. Cette démone magicienne n’est jamais satisfaite de la couleur rouge posée par le peintre. L’artiste recommencera sans cesse un autre tableau afin de l’offrir au monde. Cependant Lubie reste sévère face aux œuvres crées. Exigeante, parfois elle exagère. La colère qu’elle porte semble redoutable. Mais l’amour donne des ailes et Lubie est aussi amour.  
Aux peintures de l’auteur se superposent des objets pris en photo par Vincent Tessier. Des ombres tissent la lumière et, entre l’objet réel et l’objet peint, le voile est parfois léger.
Les sensations sont constamment en éveil, la voix de Lubie, l’odeur de la pomme pourrie, le gout des fraises, la texture des poudres, la douceur des pétales, et le regard. Dans le dernier tableau ensorcelé qui observe qui ? Le lecteur se laissera happer par les yeux cachés au cœur des fleurs avant de plonger encore une fois entre les pages de Lubie.
 
Publié le: Lundi, 28 Janvier 2013