I love America

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer
AddThis Social Bookmark Button

Roman

  Livre
 
Julie Otsuka

Certaines n’avaient jamais vu la mer

Lorsqu’on leur offre la possibilité de quitter leur pays, le Japon, au début du XXème siècle, ces jeunes femmes n’hésitent pas à embarquer pour une destination, les Etats-Unis, qui leur propose un avenir meilleur. « Nous voilà en Amérique nous dirions-nous, il n’y a pas à s’inquiéter. Et nous aurions tort ».
Mais elles ne connaissent bientôt que désillusions : leurs maris rustres, souvent ivrognes, se comportent en véritables brutes et les font travailler comme des esclaves. De plus, elles doivent supporter le racisme et les humiliations des Blancs. « Ils ne voulaient pas de nous comme voisins dans leurs vallées. Ils ne voulaient pas de nous comme amis. Nous vivions dans d’affreuses cabanes et ne parlions pas même l’anglais de base ».
Avec l’attaque de Pearl Harbor, en 1941, cette population d’origine japonaise devint suspecte.« Nos voisins se sont mis à nous regarder différemment. Nous n’étions pas préparées à cela. A nous retrouver soudain à la place de l’ennemi. » Hommes, femmes, enfants furent déplacés et internés dans des camps jusqu’à la fin de la guerre.
Julie Otsuka évoque ce sujet, longtemps tabou, avec beaucoup de délicatesse. C’est un roman superbe, poétique et bouleversant.
 
Françoise Goudaliez
Médiathèque d’Eperlecques
Publié le: Mardi, 02 Avril 2013