Sentiments d'anticipation

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer
AddThis Social Bookmark Button

Bande dessinée

  Livre

 

Manuele Fior

L'entrevue

Une petite route d’Italie, de nuit. Au volant de sa voiture, Raniero, psychiatre, entend plutôt qu’il n’écoute son ami Valter, chirurgien et collègue, lui relater sa dernière escapade avec une stagiaire. Lui-même voit son couple sérieusement péricliter. Il est las, accaparé par une déroute conjugale qu’il ne peut plus nier, et fait de moins en moins attention à la route : c’est l’accident. Légèrement blessé, il est en train de remonter du ravin quand il aperçoit dans le ciel de gigantesques signaux lumineux et triangulaires, qui ne peuvent avoir, selon lui,  qu’une origine extraterrestre.

Quelques jours plus tard, il reçoit en consultation une jeune fille, Dora, hospitalisée de force dans son établissement par ses parents, pour la seule raison qu’elle adhère à la « nouvelle convention » . Ce mode de vie nouveau, plébiscité par une grande partie de la jeunesse, prône notamment une manière de vivre pleinement sa sexualité, car elle est basée sur le principe de la « non-exclusivité émotive et sexuelle ». Elle lui apprend qu’elle aussi a vu ces « choses » dans le ciel, et qu’elle est depuis en contact avec des extraterrestres. Don de télépathie qu’elle exerce aussi sur lui, Raniero, lui affirme-t-elle aussitôt après. Perplexité de Raniero. Doute…

L’action se déroule en plein XXIe siècle : ouvrage de science-fiction, par conséquent. Mais une science-fiction qui fait la part belle aux relations entre les gens, aux conflits de générations (la nouvelle convention…), aux sentiments et aux émois amoureux. Graphisme peu ordinaire, en noir et blanc, œuvre curieuse, délibérément placée en dehors des sentiers battus. Un récit de science-fiction, donc, mais très poétique, et qui se transforme en histoire d’amour.

Publié le: Mercredi, 13 Novembre 2013