"Un art qui a de la vie ne reproduit pas le passé, il le continue." (Auguste Rodin)

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer
AddThis Social Bookmark Button

Roman

Index de l'article
"Un art qui a de la vie ne reproduit pas le passé, il le continue." (Auguste Rodin)
La critique d'Annie
Toutes les pages

  Livre

Metin Arditi

La confrérie des moines volants

 

Metin Arditi dresse un portrait de la Russie de 1937 à nos jours, celui d'un peuple sous oppression que seule la religion semble pouvoir consoler de ses blessures. Il nous présente une Russie contemporaine qui tente de se réconcilier avec son histoire.

La première partie du roman est consacrée à la dangereuse et laborieuse entreprise de sauvetage des oeuvres d'art sacré et à la vie clandestine des moines. La deuxième partie fait ressurgir la puissance de l'œuvre d'art et le rôle fédérateur qu'elle peut jouer au niveau d'une nation. La fin du roman questionne véritablement sur l'ordre établit et la réconciliation affichée et le poids d'un pouvoir qui ne cesse toutefois de s'imposer par la répression.

C'est un livre que j'ai lu rapidement car j'avais hâte d'en finir, prise entre exaltation religieuse et extrémisme politique. On ne peut qu'espérer que la société en finisse un jour avec ces vecteurs !

Edwige

Médiathèque Départementale



Publié le: Jeudi, 21 Novembre 2013