Un destin préfabriqué - La critique d'Elise

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer
AddThis Social Bookmark Button

Roman

Index de l'article
Un destin préfabriqué
La critique d'Elise
La critique de Sophie
La critique d'Edwige
La critique de Sylvie
Toutes les pages

On suit le quotidien très carré et mécanique de Mei, entre onirismes et dure réalité. Car Mei travaille dans une usine de confection où, à coups d'auto-persuasion elle tente de tenir le coup. Elle rêve de nature, de forêt, de liberté. Un jour, elle commence une relation prometteuse avec un contremaître : s'ensuivent des jours de pur bonheur. Le retour à la réalité est d'autant plus cruel que Mei doit faire comme si rien ne s'était passé entre elle et lui, comme si ce n'était qu'une parenthèse heureuse dans sa vie morne et routinière. Mei supporte de moins en moins son quotidien et va tenter de trouver une solution.

Il y a une réelle force dans ces mots, ces situations qu'écrit Sophie Van der Linden. Les phrases sont rythmées, rassemblées en de courts chapitres très réalistes. Un premier roman très réussi.

 

Elise

Médiathèque Départementale

 



Publié le: Mardi, 26 Novembre 2013