Un destin préfabriqué - La critique de Sylvie

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer
AddThis Social Bookmark Button

Roman

Index de l'article
Un destin préfabriqué
La critique d'Elise
La critique de Sophie
La critique d'Edwige
La critique de Sylvie
Toutes les pages

Moi qui suis toujours très fleur bleue et sensible aux histoires d'amour, j'ai lu ce livre, facile à lire. Mais j'avoue ne pas avoir été enthousiasmée plus que cela... C'est sûr, les conditions de travail dans les usines chinoises sont bien décrites et cela fait froid dans le dos, même si on sait que c'est ainsi, mais l'histoire d'amour prend trop le dessus sur la réalité quotidienne des travailleuses soumises à une cadence infernale et une négation de leur personnalité. C'est sûr aussi qu'il y a un début de révolte, vite étouffée mais je n'ai pas senti une véritable « colère ».

Dommage que Cheng ne soit pas à la hauteur de l'amour que lui porte Mei !

 

 

 

 

 

 



Publié le: Mardi, 26 Novembre 2013