Beauté, candeur, viol et esclavage contemporain

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer
AddThis Social Bookmark Button

Roman

  Livre

 

Herbjørg Wassmo

Un verre de lait, s'il vous plaît

Herbjørg Wassmo écrit avec une justesse qui bluffe complètement le lecteur ; on lit quelques lignes et on se retrouve happée par le roman quelques centaines de pages plus loin. Les personnages d' « Un verre de lait, s'il vous plaît » sont criants de vérité, les lieux vivent, il n'y a pas une seconde de temps mort ou de longueur. Le sujet est aussi puissant que sa mise en œuvre : il s'agit du commerce de jeunes femmes dans nos sociétés modernes...

Celui-ci se déroule tout bonnement avec une complicité acquise d'hommes en demande de jeunes et jolies filles et de femmes résignées, soumises à la loi du plus fort ou tout simplement heureuses d'en tirer elles aussi leurs choux gras. On est dans l'avilissement, l'asservissement, la privation des droits de la femme séquestrée, violentée, maltraitée et exploitée. Une réalité honteuse qu'on dit peu et à laquelle tout le monde consent : les hommes exploitent impunément des jeunes filles pour gagner de l'argent et pour un plaisir pervers.

 

Un verre de lait, s'il vous plaît  n'est pas une bouteille à la mer ; Herbjørg Wassmo a son lectorat. Elle lui dit clairement via le personnage du journaliste croisé dans le train à la fin du roman, que les écrivains et journalistes peuvent écrire et dénoncer mais ne peuvent pas sauver et changer le monde. Le lecteur reste seul face à sa responsabilité : cette condition de la femme existe, elle est profondément admise par nos concitoyens et tout à fait injustement tolérée. Afin qu'elle change, il appartient à chacun de ne pas l'accepter et de faire valoir les droits d'égalité et de respect pour chaque être humain.

 

Paru en 2007, réédité en 2014 ce roman est à mettre dans toutes les mains.

Publié le: Mercredi, 18 Février 2015