Atypique

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer
AddThis Social Bookmark Button

Roman

  Livre
 

VIRGINIE DESPENTES

Apocalyse bébé

Prix Renaudot 2010

Interessant pour son style d'écriture, too much pour son choix de personnage, fataliste dans le constat d'une jeunesse désabusée et glaçant dans sa conclusion, ce roman ne laisse pas indifférent...

 

Intéressant : le style qui alterne le récit personnel d’une des deux détectives à la recherche de Valentine, ado révoltée de 14 ans, et des passages à la troisième personne prenant à part certains des personnages et racontant leur parcours, leur point de vue personnel, comment les choses ont dérapé avec la gamine.

Too much : le côté lesbienne dévoyée que l’autre détective : « La Hyène » nous sert systématiquement à chaque rapport social, à chaque fois qu’elle croise une fille…

Fataliste : le constat d’une jeunesse désabusée, perdue, prête à tout pour s’éloigner du carcan d’une famille brillante mais résignée. Celui aussi qui met en lumière une jeunesse bourgeoise désoeuvrée, livrée à elle-même et à l’argent qui lui sert de protection, où les pires actions n’ont plus la moindre importance.

La conclusion : glaçante mais inéluctable, on sent bien que la dérive est irrésistible, la pente bien trop rude, que la gamine est allée beaucoup trop loin et que le moyen qu’elle trouve de terminer l’histoire vient clore de manière magistrale cette petite vie qu’elle s’est construite malgré les autres, dans un sacrifice absolument terrible.

 

Médiathèque départementale, antenne de Dainville

Publié le: Mercredi, 08 Décembre 2010