Vie des territoires

Le Prix BD « Entre les bulles » - 2ème édition

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer
AddThis Social Bookmark Button

Agenda

Selection prix BD

Après la Tolérance, le thème de cette année est consacré à la Fraternité. Soutenu et reconnu par l’Education Nationale, la DRAC et le Département du Pas-de-Calais, par l’intermédiaire de la Médiathèque Départementale, ce prix concerne l’ensemble des 15 collèges du Calaisis, ainsi que 6 lycées.

Les collégiens et lycéens sont invités à élire leur BD préférée mais aussi à réfléchir sur les Valeurs Républicaines et réagir sur la thématique par le biais de productions littéraire, artistique, … leurs travaux seront présentés lors de la journée de restitution prévue le 5 mai 2017 au Channel, scène national.

 

Sélection Mini-Bulles

  • L’adoption : Qinaya ; Zidrou et Monin / Bamboo (Grand Angle) ~ Fraternité = famille

Tout commence par un séisme au Pérou et cette phrase de Gabriel : « qu’est-ce qu’on en a à foutre du Pérou et des Péruviens ! » La question se pose jusqu’au jour où débarque Qinaya, 4 ans… une adorable petite fille. Mais comment Gabriel peut-il apprendre à devenir grand-père, luis qui n’a jamais pris le temps d’être père ! Commence alors la découverte de l’autre… comment s’apprivoiser, se connaître, se comprendre ? Un vélo provoque le déclic… jusqu’à l’anniversaire du grand-père et le drame ! L’amour ne se vole pas ; l’amour ne s’achète pas…l’amour se mérite !

  • Nils T1 Les Elémentaires ; J. Hamon et A. Carrion / Soleil (Métamorphose) ~ Fraternité = peuples

Magnifique graphisme ! Saga écologique à mi-chemin entre mythologie nordique et œuvres de Miyazaki. La nature est en panne : plus rien ne germe ; les animaux ne mettent plus bas et il n’y a plus d’enfants… Réflexion sur la notion de la mémoire, du souvenir, de l’équilibre entre le monde des hommes et celui des dieux… C’est la quête de Nils qui part avec son père à la rencontre des âmes de la nature : les Yôkai (Elémentaires), eux aussi en voie de disparition face à l’extension du royaume de Cyan.

  • Les carnets de Cerise T1 Le Zoo pétrifié ; J. Chamblain et A. Neyret / Soleil (Métamorphose) ~ Fraternité = lien entre enfants et adultes (entraide)

Très belle BD. Tout a déjà était dit et écrit… et pourtant la magie opère dès que l’on ouvre les carnets. « Il était une fois… Cerise et ses carnets… » Cette petite fille est dotée d’un sens de l’observation peu commun ; et le regard qu’elle pose sur le monde qui l’entoure est chargé de poésie, dans sa capacité à imaginer la vie des gens qu’elle croise et leurs secrets. Ici, il s’agit de Michel, peintre animalier. Cet ouvrage est riche en rencontres, les pages résonnent du rire des enfants… et le tout donne le sentiment de se sentir vivant à nouveau !

  • Une sacrée mamie T1 ; Saburo Ishikawa / Delcourt (Manga) ~ Fraternité = solidarité

Adaptation en manga du roman autobiographique de Saburo Ishikawa. 1958, Hiroshima. A cette époque, au Japon, il est difficile pour une jeune femme d’élever seule ses deux fils. Elle envoie son plus jeune, Akihiro, chez sa mère qui vit à la campagne… Changement radical pour cet enfant qui découvre un monde rural rude et solidaire, où les relations humaines sont prédominantes, et où la fraternité revêt bien des aspects. Le tout sous le regard bienveillant et les conseils avisés d’une « sacrée mamie ».

  • Les beaux étés T1 Cap au Sud ; Zidrou et J. Lafebre / Dargaud ~ Fraternité = famille

« A 20 ans, on rêve sa vie… à 40, on l’assume ! » Histoire de la vie, la vraie… Derrière les apparences, tout n’est pas toujours simple pour cette famille belge, qui part en vacances…

  • Quatre sœurs T1 Enid ; Malika Ferdjoukh et C. Baur / Rue de Sèvres ~ Fraternité = fratrie

Graphisme intéressant. Enid, 9 ans, est la plus jeune des cinq sœurs Verdelaine ; celle que personne ne croit quand elle dit avoir entendu un fantôme hurler dans le parc… mais Enid sait très bien où se trouve la place la plus confortable : dedans quand il faut et dehors quand ça l’arrange ! Une belle histoire de sœurs…

 

Sélection Maxi-Bulles

  • La Dame de Damas ; JP Filiu et Cyrille Pomès / Futuropolis ~ Fraternité = fratrie / frères d’armes

Magnifique ! Excellente vision de ce qui se passe en Syrie ! « La Dame de Damas s’est levée ce matin. Liberté dans les cœurs, aube à portée de main. Cette Dame je la chante, c’est la Révolution. Sur les murs de Syrie, j’écris partout son nom ». Fatima et Karim s’aiment d’un amour impossible dans une banlieue de Damas, secouée par la Révolution. Lui et sa famille sont engagés contre Bachar-al-Assad ; elle a dû unir son destin à celui du régime ! Ils se retrouvent en cet été 2013, où la mort blanche (gaz chimique) frappe la capitale syrienne…

  • L’étrange vie de Nobody Owens T1 ; Neil Gaiman et P. Graig Russell / Delcourt ~ Fraternité = famille adoptive

Adaptation du roman en BD dans un univers gothique et poétique ! Toute la famille de Nobody Owens a été assassinée. Ce jeune garçon trouve refuge dans un cimetière où les fantômes décident de se mobiliser pour lui offrir un foyer. M et Mme OWENS deviennent ses parents adoptifs et Silas, le vampire, est son tuteur. Même la Dame Grise lui accorde « la latitude du cimetière »… un univers à apprivoiser et à s’approprier…

  • Bouche d’ombre Lou 1985 ; Maud Begon et Carole Martinez / Casterman ~ Fraternité = amitié

Paris 1985. Une adolescente s’est suicidée… Lou est élève en classe de première. C’est une ado comme les autres jusqu’au jour où toute la bande décide de s’essayer au spiritisme. L’univers de Lou vacille : « elle est un petit cimetière à elle toute seule » murmurent les voix… Graphisme intéressant émaillé des paroles des chansons du groupe Téléphone.

  • Entre ici et ailleurs ; Vanyda / Dargaud ~ Fraternité = origines

Coralie a 28 ans, un père laotien et une mère française. Elle vient de se séparer de son copain et habite seule pour la première fois de sa vie. Ayant du mal à sortir de chez elle, à part pour le travail, elle décide par défi de s’inscrire à la capoeira… Ici, la fraternité se vit au travers des relations de Coralie et de son frère, de Coralie et de ses collègues de travail, de Coralie avec ses amis de la capoeira… Chacun et chacune découvre l’importance de la filiation et de l’ancrage dans une histoire, un pays.

  • Rêve d’Olympe : le destin de Samia Ysuf Omar ; Reinhard Kleist / La Boite à Bulles ~ Fraternité = migrations

BD difficile à bien des égards…ici la fraternité se traduit par des gestes, des regards… BD primée plusieurs fois. 2008, JO de Pékin, aux éliminatoires du 200m féminin, la Somalienne Samia Ysuf Omar bat son record personnel et gagne le cœur du public. Son rêve, faire mieux aux JO de Londres en 2012 ! Malheureusement, elle n’y parviendra jamais. Sa vie s’est achevée quelque part en méditerranée, dans son périple pour gagner l’Europe et de meilleures conditions d’entrainement !

  • Marins d’Audace ! Embarqué avec Team Jolokia ; Guillaume de Bats / Marabulles ~ Fraternité = entraide / écoute/ engagement au-delà des différences

Une devise : « la différence est une force »

Une anecdote : l’histoire du Colibri : « un grand incendie ravage la forêt tropicale. Les animaux restent stupéfiés devant le désastre, à l’exception d’un petit colibri qui fait des allers-retours incessants vers une rivière pour ramener dans son bec quelques gouttes d’eau, qu’il jette sur le feu. Les animaux lui demandent : qu’est-ce que tu fais ? Ce n’est pas comme ça que tu vas éteindre l’incendie. Le colibri répond : je le sais, mais je fais ma part ! »

Une annonce : « WANTED : recherche hommes et femmes pour voyages hasardeux. Pas de salaire. Vie spartiate, tâches d’équipage rudes et impitoyables ; implication et courtoisie exigées…pas de cour des miracles, mais trop normal s’abstenir… » J’embarque !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié le: Lundi, 05 Décembre 2016