Une histoire sombre et dense

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer
AddThis Social Bookmark Button

Roman

 

Rachel Corenblit

Dix-huit baisers plus un

 

A travers dix-sept regards de femmes différentes – en âge, en vie, en aspiration – se tisse le portrait d’Alex, adolescent mystérieux à l’histoire familiale tragique. Beau pour l’une, tendre pour l’autre, fou pour une troisième, il se dévoile peu à peu aux yeux du lecteur, comme un oignon dont on enlèverait chacune des peaux afin, enfin, d’accéder au cœur. Ces dix-sept visions racontent dix-sept baisers, tantôt demandés, tantôt rêvés, parfois volés, parfois souhaités. Certains sont des fantômes, d’autres des désirs, qui pourraient devenir promesses.

Dans un style sobre mais percutant – phrases courtes, voire saccadées, vocabulaire simple – qui ne recule pas devant un langage cru et direct, Rachel Corenblit évoque la fragilité de l’adolescence et les troubles des adultes, les craintes de la jeunesse et les peurs des plus vieux.

Souvent une sensation de vide, de détresse, de misère morale se dégage de ces pages ; l’auteur n’hésite pas à aborder, succinctement, des thèmes délicats, comme le suicide, la folie ou l’anorexie. Mais de cette histoire sombre et dense naissent, au final, une lumière et un espoir.

 

Christophe Gres, Collège Diderot de Dainville

 

Publié le: Vendredi, 21 Janvier 2011