Se réconcilier avec la physique ?

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer
AddThis Social Bookmark Button

Documentaire

Numéro de notice incorrect

Roland Lehoucq, Bénédicte Leclercq

A quoi ça sert ? La physique

 

Voilà un petit documentaire bien sympathique qui devrait réconcilier les élèves avec la physique.

On se glisse dans la peau de Léon, collégien de 13ans, qui pense que la physique ne sert à rien et on s’aperçoit très vite que la physique intervient régulièrement dans notre quotidien de manière presque magique.

On découvre alors le fonctionnement du laser (de la lumière en poudre), celui du GPS (ou la mesure des distances avec la lumière), celui du disque dur (une collection de minuscules aimants) et enfin le fonctionnement des écrans à cristaux liquides (des millions d’interrupteurs à lumière). La physique apparaît ainsi plus intéressante puisqu’elle trouve des applications concrètes et utiles dans notre vie de tous les jours.

L’intérêt de Léon est encore plus vif quand il rencontre Roland Lehoucq, chercheur en astrophysique qui n’hésite pas à se comparer à un policier menant une enquête, recueillant des informations pour les croiser et élaborer des hypothèses. C’est ensuite au tour d’un professeur de physique, Edouard Hochereau, de convaincre Léon que la physique peut être une matière intéressante si on l’aborde sous l’angle de l’expérimentation et de l’histoire. Léon dont la curiosité s’est éveillée veut en savoir plus et fait des découvertes étonnantes telles que : la Lune tombe vers la Terre, le corps émet de la lumière, le temps se dilate… Il apprend également que la physique est une science en construction qui n’a pas encore trouvé toutes les réponses aux phénomènes tels que les tas de sables, la structure du verre, la turbulence, etc.

Léon sait désormais que la physique va l’aider à comprendre le monde qui l’entoure.

Ce documentaire est très accessible et invite à la réflexion. Des anecdotes présentées dans la marge ponctuent le texte et des petites illustrations accentuent le style humoristique. Des références bibliographiques et une liste de sites Internet permettent de poursuivre la découverte de la physique.

Il n’y a pas d’index.

 

Nathalie Morel, Médiathèque d’Hénin-Beaumont

Publié le: Vendredi, 18 Février 2011