Un roman dans l'ambiance du 19e siècle

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer
AddThis Social Bookmark Button

Roman

Numéro de notice incorrect

Marie-Aude Murail

Malo de Lange, fils de voleur

 

L’action se passe en France au XIXème siècle.

Les demoiselles de Lange veulent adopter une petite fille de deux ans, propre, sage, intelligente et sans croûtes sur le visage, mais elles vont achoisir Malo, un bambin de deux ans, aux yeux bleus, abandonné à l’hospice. Il porte sur le dos une marque au fer rouge représentant une fleur de lys, symbole des criminels.

Mais c’est un petit garçon charmant et intrépide qui n’hésite pas à faire connaissance avec les enfants des alentours en creusant des trous dans les murs qui séparent les jardins. Il fait ainsi connaissance de Léonie, la fille des Bonnechose et de la Bouillie, la petite bonne d’un autre voisin, qui va lui apprendre l’arguche.

Malheureusement cette période heureuse de sa vie va prendre fin lorsque Riflard, un sinistre individu, va l’enlever aux demoiselles de Lange, en prétendant qu’il est son père. C’est en fait un voleur qui pille les familles riches. Malo va lui échapper mais il aura appris auparavant que Riflard sait qui sont ses parents.

Malo se dirige vers Paris, et surtout l’auberge du Lapin blanc car c’est là qu’il trouvera les réponses sur ses origines. En chemin il fait la connaissance de gamins perdus , il devient un « grinche », un petit voleur pour survivre. Arrivés à destination, d’autres aventures attendent ces enfants menés par un Malo qui ne manque pas de ressources et d’énergie.

C’est un très beau roman, plein d’émotions et de rebondissements. On y retrouve l’ambiance des romans du XIXè, avec les bandits prêts à tuer, les enfants miséreux , mais avec un Malo bien sympathique et débrouillard, toujours prêt à faire face pour s’en sortir.

Pour les lecteurs de 6è/5è

 

Joëlle Nivard, Collège Jehan Bodel, Arras

Publié le: Lundi, 21 Février 2011