Révolte et espoir d’un Angolais

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer
AddThis Social Bookmark Button

Album

  Livre
Détail de la notice

Thierry Lenain et Olivier Balez

Moi, Dieu merci, qui vis ici

Une splendeur graphique, un chef d’œuvre, un livre indispensable; des couleurs claquantes pour raconter l’histoire de Dieu Merci, victime de la terreur militaire dans son pays l’Angola, immigré en France, sans papier, qui sauve une vieille dame qui l’héberge dans sa maison au bord de l’océan.

C’est aussi bref que cela mais l’essentiel est dit des souffrances des pays en guerre, de la vie précaire des clandestins, de la solidarité aussi. A acheter partout, ainsi que le précédent titre Wahid (2003), à avoir au salon

Jocelyne Camphin, Association Colères du présent

Publié le: Vendredi, 04 Mars 2011