漫画 (traduction = manga) - Page 1

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer
AddThis Social Bookmark Button

Animation

Index de l'article
漫画 (traduction = manga)
Historique au Japon et en France
Zoom sur Hayao Miyazaki
Zoom sur sur quelques séries animées
Toutes les pages

Historique au Japon :

1963 : sortie de la série animée Astro le petit Robot d’Osamu Tezuka

Années 1970 : grandes franchises telles que Mazinger Z (Go Nagai), Yamato (Leiji Matsumoto) et Mobile Suit Gundam (Yoshiyuki Tomino)

Années 1980 : space opera comme Macross (Shinichiro Watanabe), Lamu… Les studios Ghibli sortent Le château dans le ciel, Nausicaa et la vallée du vent… de Hayao Miyazaki. En 1988 sort Akira, un anime culte tiré du manga éponyme et considéré comme un des meilleurs films d'animation au monde.

Années 1990 : œuvres chocs telles que Neon Genesis Evangelion (Hideaki Anno), Ghost in the shell (Mamoru Oshii), Cowboy bebop (Shinichiro Watanabe)…

Années 2000 : œuvres plus commerciales comme Pokémon, Yu-Gi-Oh ! ou Beyblade. Mais reconnaissance des anime à travers le monde avec les prix décernés au Voyage de Chihiro (Hayao Miyazaki)

Historique en Europe et en France

Années 1970 : premières collaborations entre des compagnies européennes et japonaises avec Vic le Viking (1974, Allemagne), Maya l’abeille (1975, Autriche) ou Les Trois Mousquetaires (1981, Espagne). En France, c’est avec Goldorak en 1978 que la japanimation fait son entrée sur les chaînes françaises. A partir de 1979, arrivent les cultissimes Candy et Albator, le corsaire de l’espace, ou encore Tom Sawyer, Rémi sans famille et Cobra.

Années 1980 : certaines maisons de productions franco-américaines produisent les propres séries en s’entourant d’équipes japonaises, donnant ainsi naissance à Ulysse 31, Les mystérieuses cités d’or ou Inspecteur Gadget. A cette période, beaucoup d’anime japonais sont sortis mais le genre est noyé dans le flot de l’animation enfantine, les télévisions opérant une sélection drastique dans la production japonaise.

-     La fin des années 1980 et les années 1990 marquent l’apogée des anime à la télévision française, grâce notamment au Club Dorothée. C’est en 1988 que la Cinq diffuse Olive et Tom ; TF1 réplique avec un autre anime culte, Les Chevaliers du Zodiaque, ainsi que Dragon Ball. Parmi la pléthore d’anime, les plus populaires furent certainement : Ken le survivant, Juliette je t’aime, Le collège fou, fou, fou, Dragon ball Z, Nicky Larson, Ranma ½ ou Sailor Moon .

-     Au début des années 2000, une polémique sur la violence ou l’érotisme de certains anime, comme Ken le survivant, Dragon Ball Z ou Nicky Larson, les fait disparaître progressivement des écrans, et ce malgré une censure drastique. Aujourd’hui, peu d’anime sont diffusés : One piece, Bleach, Black Butler, Full Metal Alchemist



Publié le: Jeudi, 24 Mars 2011