Un récit truculent

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer
AddThis Social Bookmark Button

Roman

  Livre
Détail de la notice

Avi et Rachel Vail

Rien à faire

 Bien que jumeaux, Edward et Meg, sont à l'opposé l'un de l'autre. Meg est la fille sérieuse par excellence, bonne dans toutes les matières, bien sous tous rapports et surtout soucieuse d'intégrer le Club des Elites, un groupe de premières de la classe un peu snobs. Edward est en revanche un adolescent cool mais nul partout même en sport. Le frère et la soeur ne s'entendent guère...

Un jour, Edward surprend une conversation téléphonique au cours de laquelle Meg s'invente, pour épater une des pimbêches snobs, un frère musicien d'un faux groupe rock, les « Rien à faire », qui doit jouer le samedi suivant. Edward qui ne joue d'aucun instrument décide de se faire passer pour ce frère idéal. Les jumeaux s'enferrent chacun dans leur mensonge...

Dans ce roman divertissant à deux voix, chaque chapitre est raconté successivement du point de vue de Meg ou d'Edward. Les personnages sont dans l'ensemble lisses et stéréotypés, les situations téléphonées et l'action tourne uniquement autour des quiproquos suscités par le mensonge initial. Nous montrer comment en une semaine, Edward va devoir se mobiliser pour se produire en spectacle aurait été une piste intéressante, malheureusement éludée par les auteurs.

Reste une efficacité du récit avec des dialogues de « sitcom » assez truculents et une conclusion bien trouvée à cette histoire facile à lire.

A partir de 11 ans.

Yvon Legros, Collège de Dourges

Publié le: Mercredi, 18 Mai 2011