Un célèbre détective à (re)découvrir

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer
AddThis Social Bookmark Button

Roman

 
  Livre
Détail de la notice

 Shane Peacock
 La jeunesse de Sherlock Holmes
En 1867, dans une ruelle sombre et malfamée de l’East end londonien est commis le meurtre d’une jeune femme. Le jeune Sherlock Holmes, alors âgé de 13 ans seulement, décide de mener l’enquête qui sera la première de sa longue carrière.

Sa motivation : prouver l’innocence de Mohamed Adalji, un jeune homme que tout accuse trop facilement ! Mais cette enquête ne sera pas de tout repos car le jeune détective ne bénéficie pas d’une position sociale confortable. Il est en effet le fils d’un mariage décrié entre une aristocrate et un professeur juif sans argent. Aidé d’une jeune fille, Irène Doyle, qu’il rencontrera durant son enquête et guidé par les … corneilles, Sherlock va devoir affronter bien des dangers pour prouver l’innocence du jeune Arabe ainsi que la sienne puisqu’il sera lui-même suspecté.

Si l’enquête reste classique, voire convenue, ce livre vaut surtout par son personnage central, à savoir Sherlock Holmes et plus précisément la jeunesse de celui-ci. Dès lors, le poids de l’œuvre de Conan Doyle plane comme une ombre tout au long de la lecture du roman qui peut de ce fait apparaître décalé, voire insultant face à l’œuvre originale. Mais ne nous y trompons pas : ce roman est avant tout dédié à un public de jeunes lecteurs et a tout du moins l’audace et le mérite de leur faire découvrir le célèbre détective (bien qu’évidemment, la psychologie, le caractère du personnage de Doyle, ainsi que l’ensemble des éléments propres à la sphère holmésienne n’y sont pas ou très peu présents). Il est alors amusant (mais agaçant pour les puristes) de retrouver la « grande histoire » au cœur de la petite avec des clins d’œil dans le noms des personnages : Adalji étant le nom d’une personne qu’a réellement connu Conan Doyle (George Adalji), Irène Doyle – qui bien sûr aide Sherlock – porte le nom du célèbre romancier… , mais peut-être est-ce là aussi une façon pour l’auteur, Shane Peacock, de rendre hommage à Conan Doyle, tout en montrant qu’il est inutile de faire la comparaison avec l’œuvre originale. Ce roman policier comblera donc sûrement les jeunes fans du genre qui, peut-être, même si cela reste très rare, continueront l’aventure avec les romans de Conan Doyle.
Niveau : collège, à partir de la 5ème


Régis DETEUF, Lycée Carnot de Bruay-la-Buissière 
.

Publié le: Mercredi, 19 Octobre 2011