Une guerre des gangs vue de l'intérieur

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer
AddThis Social Bookmark Button

Roman

  Livre
Détail de la notice

Anthony  Mogowan

Récit d'une mort annoncée 

Dans ce roman à suspens, le postulat de départ, à savoir "que va-t-il se passer entre Paul et ce couteau?", parcourt toute l'histoire comme une piqûre de rappel. La cruauté de certains personnages accentue la violence du récit. Le lecteur, à partir de 14 ans, n'aura aucune peine à se plonger dans cette histoire dure mais assez captivante.

Cette histoire nous semble racontée par le personnage de Paul depuis l'au-delà: dès le début du roman, il nous apprend en effet qu'un couteau l'a tué. Le coup de théâtre final viendra (ou non) conforter cette idée... Paul nous relate donc les faits véhicules du drame: il est un adolescent qui a grandi dans un environnement scolaire très violent. Dans son lycée, plusieurs camps s'affrontent. Paul n'en fait partie d'aucun; pourtant il est amené à "travailler" pour celui du cruel Roth qui, après l'avoir humilié, l'oblige à porter un colis à un dénommé Goddo, chef de clan d'un lycée voisin. Pensant livrer de la drogue, la boîte contient en réalité la tête du chiot de Goddo. Pour punir Paul, Goddo mord la joue de Paul en actionnant la mâchoire de l'animal défunt. Quant à Roth, il récompense Paul en lui remettant un couteau qui lui sera ensuite fatal... Paul sympathise avec le camp des "zarbis" dirigé par le doux Shane et comprenant Maddy auquel Paul n'est pas insensible. Une série de malentendus, de gens mal intentionnés et de mensonges vont conduire Paul à sa perte...

Yvon Legros, Collège de Dourges

Publié le: Jeudi, 21 Octobre 2010