Doc du Jour

Le son du week-end, sans modération !

Vous en parlez

Vous ne savez pas quoi lire ? Vous cherchez une idée de film ou un album à écouter ? Retrouvez ici les avis des utilisateurs

  • Mississippi Solo |

    Mississippi Solo Harris, Eddy L.

    Mission solo 3/5 Récit alerte et vivant du souhait de réaliser un désir profond, un peu comme le pèlerin, c'est un homme qui remonte le cours du fleuve et de ses racin... Voir plus Récit alerte et vivant du souhait de réaliser un désir profond, un peu comme le pèlerin, c'est un homme qui remonte le cours du fleuve et de ses racines... Voir moins CF - Le 19 octobre 2020 à 19:55
    Le consentement |

    Le consentement Springora, Vanessa. Auteur

    Le consentement de Vanessa Springora 4/5 "Qui a peur du grand méchant loup» (Comptine). Il fut un temps où la pédophilie, après les années 68, avait pignon sur rue. Ce récit, dont tout le mon... Voir plus "Qui a peur du grand méchant loup» (Comptine). Il fut un temps où la pédophilie, après les années 68, avait pignon sur rue. Ce récit, dont tout le monde a entendu parler, narre l’histoire de cette ancienne petite jeune fille séduite par une célébrité du Gotha littéraire de l’époque. G. Alias Gabriel Mazneff en est le «héros» négatif. Vanessa, en manque de repères, dans un contexte de pauvreté affective - un père absent, qui n’est pas à la hauteur et une mère, qui multiplie les amants - est seule face au prédateur sexuel, rencontré dans un dîner où il brille. Etoile frelatée. Il la charme d’abord par des poèmes et des compliments puis par des goûters où ça bascule, forcément. La relation sexuelle de domination, déguisée en amour absolu, s’installe durablement. Bien sûr, cet homme est célèbre ; bien sûr, il a beaucoup de charme ; bien sûr, il est au sommet de sa gloire. Il ose tout. Elle l’admire absolument. Eperdument. On se dit qu’elle va s’enfuir et dénoncer, ce que d’autres auraient sans doute fait. Elle se trouve prisonnière du pédophile, des facilités de l’époque et de l’abandon parental. Progressivement, elle se rend compte du piège et tente de s’en extirper ; elle y parvient avec peine quand elle se rend compte qu’elle n’est pas seule dans la liste des enfants que G. conquiert. Son vieil amant fait de fréquents voyages en Asie à la recherche de jeunes proies exotiques. Alors, elle met fin à cette relation. Il revient à la charge, sans succès, usant de son charme pervers. Cette toute jeune femme passera des années à se «reconstruire» tant les dommages l’ont détruite et tant les dégâts sont immenses. Le lecteur reste pantois, la tête pleine d’interrogations. Est-il possible qu’une enfant de 14 ans ait été abandonnée à son sort, sans que les parents, quelques séparés qu’ils fussent ne soient intervenus ? Comment cela fut possible qu’une époque comme celle-ci ait pu accepter médiatiquement, judiciairement que cela soit ? Pour s’en rendre compte, il suffit de revoir l’émission de Bernard Pivot, «Apostrophes» pendant laquelle Gabriel Mazneff a pu évoquer son appétit pour les jeunes enfants, sans que personne dans un public rigolard, ne réagisse. Si, une seule, l’auteure canadienne, Denise Bombardier, elle-même victime, dont on se gaussera en direct et en différé. Ce «roman» a trois vertus: dénoncer les moeurs acceptées d’une époque pas si révolue, éduquer les parents sur leurs devoirs de surveillance et, enfin, servir de guide aux jeunes adolescentes sur la nature parfois trompeuse de leurs sentiments naissants. Leur apprendre à ne pas suivre le grand méchant loup, les yeux fermés. Alain Dagnez. Voir moins Alain Dagnez - Le 17 octobre 2020 à 15:27
    Formation d'élite |

    Formation d'élite Child, Lee. Auteur

    Formation d'Elite 2/5 Déçu par ce récit manquant d'action... Beaucoup de descriptions inutiles. Lee Child tente malencontreusement de livrer un récit bien loin des premiers... Voir plus Déçu par ce récit manquant d'action... Beaucoup de descriptions inutiles. Lee Child tente malencontreusement de livrer un récit bien loin des premiers romans qu'il a publiés... à éviter ! Voir moins PHILIPPE WARTELLE - Le 24 septembre 2020 à 17:44
    Fille |

    Fille Laurens, Camille

    Fille 5/5 Très intéressant : un bon résumé pour comprendre l'évolution du féminisme en France. Ce qui me reste comme impression, c'est toujours cette profonde e... Voir plus Très intéressant : un bon résumé pour comprendre l'évolution du féminisme en France. Ce qui me reste comme impression, c'est toujours cette profonde et éternelle culpabilité qu'éprouve la mère Laurence. Pourtant au fil des hasards de sa vie elle découvrira combien elle ne fût qu'une victime. Heureusement la fin apporte une note d'espoir grâce à sa fille... Voir moins EMMANUEL DUBRULLE - Le 24 septembre 2020 à 09:51
    Envole-moi |

    Envole-moi Barukh, Sarah. Auteur

    Envole moi 4/5 Au bout de la route, l'espoir ? Anaïs travaille à la plage. Son amie, Marie, disparue des radars depuis bien longtemps, l’appelle pour lui demander de... Voir plus Au bout de la route, l'espoir ? Anaïs travaille à la plage. Son amie, Marie, disparue des radars depuis bien longtemps, l’appelle pour lui demander de l’aide, suite au décès de sa mère, Brigitte. Anaïs en est à sa troisième FIV mais les ami(e)s, ça compte. La voilà partie. Elle ne sait pas encore qu’elle va se retourner vers son passé, lorsqu’elle habitait le 19ème arrondissement de Paris. Anaïs s’aperçoit qu’elle a été dupée par Marie : Brigitte est décédée voilà un bon moment. Elles se retrouvent et vont migrer ensemble vers la Bretagne toutes les deux pour un dernier hommage à Brigitte. Passeront les copains d’antan des années 90 et le cortège des souvenirs ; les bons et les moins bons moments. Animata, excisée de force, Adamo, radicalisé, Sofiane qui avait dû demander pardon à genoux, Mehdi, le boxeur : toute un pêle-mêle d’anciens amis perdus de vue et retrouvés à cause ou grâce à ce deuil. Et Valentin, peut-être abîmé par Marie. Elles arrivent à destination, la Hague, pour lâcher les cendres de Brigitte. Dernière tournée des bars. Anaïs reste en contact avec son amoureux, Solal. Sa promesse de bébé qui, elle aussi va disparaître ; à jamais. Le lecteur se laisse prendre progressivement par cette sorte de road-movie. Elle sont les nouvelles Thelma et Louise. Le récit devient haletant dans sa dernière partie : quelle influence ont nos souvenirs et nos actes passés sur notre comportement ? Le lecteur n’aura plus qu’à s’en remettre au récit pour savoir s’il peut souffler enfin. Alain Dagnez. Voir moins Alain Dagnez - Le 21 septembre 2020 à 17:41
    La vie mensongère des adultes |

    La vie mensongère des adultes Ferrante, Elena

    La vie mensongère des adultes 4/5 De la chrysalide au papillon. Giovanna, Gianni pour les intimes, vit avec ses parents. Son père lui assène un jour qu’elle n’est pas belle et qu’elle ... Voir plus De la chrysalide au papillon. Giovanna, Gianni pour les intimes, vit avec ses parents. Son père lui assène un jour qu’elle n’est pas belle et qu’elle ressemble à sa tante Vittoria Zia, soeur du géniteur. Stupeur chez la jeune fille qui n’aura de cesse que de connaître cette tante, jusque là inconnue, fâchée avec ses parents, Elle rencontre cette dernière qui lui dit pis que pendre de son père et de sa mère. Pourtant, elle se lie d’une amitié turbulente avec elle. L’adolescente va découvrir que ses parents, enseignants tous deux, ne sont pas tout à fait les exemples qu’elle croyait. Eux aussi ont une vie perturbée : un soir, elle perçoit le pied de leur ami Adriano, frottant celui de sa mère sous la table. En recherche de nouveaux modèles, elle fait la connaissance de Roberto, intellectuel napolitain, parti à Milan. Elle ressent pour lui une admiration sans bornes puis une vive attirance. Mais il est fiancé. Fidèlement. C’est un roman d’initiation où l’auteure se met dans la peau d’une adolescente qui devient femme, avec ses coups de coeur, ses indignations ses incertitudes et ses tourments. Ce roman ne manquera pas d’intéresser ceux ou celles qui vivent ou ont vécu cette période : les états d’âme et la critique des adultes sont extrêmement bien dépeints. Ce roman confidence à la première personne vous fera voyager de Naples à Milan et de la toute jeune adolescente à la femme qu’elle devient au long de ces nombreuses et intéressantes pages. AlainDagnez. Voir moins Alain Dagnez - Le 21 septembre 2020 à 17:38
    Le silence après nous |

    Le silence après nous Masson, Sarah. Auteur

    Premier roman 5/5 Une histoire de fratrie, pleine de tendresse et d'amour. Odile Freset - Le 16 septembre 2020 à 12:47
    Le regard féminin - Une révolution à l'écran |

    Le regard féminin - Une révolution à l'écran Brey, Iris

    Un essai facile à lire 5/5 Un ouvrage passionnant pour les fans de cinéma, le travail de l'autrice nous invite à réfléchir et à questionner les préjugés. Odile Freset - Le 16 septembre 2020 à 12:45
    Roubaix, une lumière |

    Roubaix, une lumière Desplechin, Arnaud (Réalisateur)

    un très beau rôle pour Roschdy Zem 4/5 Roubaix, les quartiers défavorisés, sa violence, sa misère. Roschdy Zem interprète un commissaire qui connaît Roubaix et ses habitants. Un bon film. M... Voir plus Roubaix, les quartiers défavorisés, sa violence, sa misère. Roschdy Zem interprète un commissaire qui connaît Roubaix et ses habitants. Un bon film. Moins convaincue par le personnage du flic qui arrive. Les filles très bien surtout Sara Forestier. Voir moins AD - Le 17 août 2020 à 23:09
    La malchimie |

    La malchimie Bienne, Gisèle

    Magnifique récit 5/5 Magnifique récit qui mêle l'actualité du danger des traitements phytosanitaires sanitaires et l'accompagnement d'un proche dans la lutte contre la mal... Voir plus Magnifique récit qui mêle l'actualité du danger des traitements phytosanitaires sanitaires et l'accompagnement d'un proche dans la lutte contre la maladie. Le récit nous interpelle sans cesse. Voir moins Catherine Freyria - Le 03 août 2020 à 11:18
    Le Syndrome E |

    Le Syndrome E Thilliez, Franck

    Quel suspens ! 5/5 Une vraie révélation, cet auteur. J’adore ses personnages. Sombre et tellement aux frontières de tout. Céline DURUT - Le 17 juillet 2020 à 22:29
    Le salon de beauté |

    Le salon de beauté Escobar, Melba

    Martyre à Bogota 4/5 La Colombie de Melba Escobar est celle de la corruption, de l'abandon et de la violence. Sans le moindre doute, les premières sacrifiées en sont les f... Voir plus La Colombie de Melba Escobar est celle de la corruption, de l'abandon et de la violence. Sans le moindre doute, les premières sacrifiées en sont les femmes. Une roman déchirant, révoltant, presque sans espoir... qu'il faut absolument lire ! Voir moins claude - Le 11 juillet 2020 à 11:48
    Le pays des souris / Alice Méricourt |

    Le pays des souris / Alice Méricourt Méricourt, Alice. Auteur

    Votons ! 5/5 "Les lois qui sont bonnes pour les chats ne sont pas toujours très bonnes pour les souris". Je laisserais volontiers à disposition des lecteurs adulte... Voir plus "Les lois qui sont bonnes pour les chats ne sont pas toujours très bonnes pour les souris". Je laisserais volontiers à disposition des lecteurs adultes, cet album qui porte un regard incisif sur nos pratiques de vote. Quand l'humour aide à la réflexion, à la prise de conscience. Voir moins Adeline MARIA - Le 07 juillet 2020 à 16:33
    Le grand méchant loup dans ma maison / Valérie Fontaine |

    Le grand méchant loup dans ma maison / Valérie Fontaine Fontaine, Valérie. Auteur

    Simple, efficace, nécessaire 5/5 Un album pour parler des violences domestiques. Un texte court et sobre, des illustrations lisibles (et délicates), rendent le propos de cet album trè... Voir plus Un album pour parler des violences domestiques. Un texte court et sobre, des illustrations lisibles (et délicates), rendent le propos de cet album très limpide, très compréhensible. Une réussite. Voir moins Adeline MARIA - Le 07 juillet 2020 à 14:50
    Wanted : un crime insoutenable / Olivier Dupin |

    Wanted : un crime insoutenable / Olivier Dupin Dupin, Olivier (1979-....). Auteur

    Mini western 4/5 Voilà un album drôle, qui nous amène à suivre les traces du terrrrrifiant shérif Bill Mac Dubois, lui même aux trousses de l'affreux Bernard Jackson, ... Voir plus Voilà un album drôle, qui nous amène à suivre les traces du terrrrrifiant shérif Bill Mac Dubois, lui même aux trousses de l'affreux Bernard Jackson, accusé d'un horrrrible crime. Une course poursuite au suspens insoutenable ;-) Voir moins Adeline MARIA - Le 07 juillet 2020 à 14:25
    Taxi pouet-pouet ! / Stéphane Servant |

    Taxi pouet-pouet ! / Stéphane Servant Servant, Stéphane (1975-....). Auteur

    On se calme ! 5/5 Cet album, dont les illustrations sont pleines de peps, nous entraîne dans une frénésie qui pourra nous rappeler notre quotidien, pour finalement nous... Voir plus Cet album, dont les illustrations sont pleines de peps, nous entraîne dans une frénésie qui pourra nous rappeler notre quotidien, pour finalement nous rappeler que rien ne vaut de prendre son temps... Voir moins Adeline MARIA - Le 07 juillet 2020 à 14:20
    Alli Nalli et la lune / Vilborg Dagbjartsdottir |

    Alli Nalli et la lune / Vilborg Dagbjartsdottir Vilborg Dagbjartsdottir (1930-....). Auteur

    Pourquoi la lune est ronde ? 4/5 Une histoire courte, au graphisme sobre et élégant, répondra très simplement à cette question (enfin... à sa façon !) Adeline MARIA - Le 07 juillet 2020 à 14:16
    Le marchand de bonheur / Davide Cali |

    Le marchand de bonheur / Davide Cali Cali, Davide (1972-....). Auteur

    Le bonheur, à quoi ça tient ? 4/5 Un grand et bel album pour en discuter à la maison ! Adeline MARIA - Le 07 juillet 2020 à 14:12
    Un Palais d'épines et de roses |

    Un Palais d'épines et de roses J. Maas, Sarah. Auteur

    Un bon livre de fantasy 4/5 Une histoire pleine de rebondissements (qui rappelle fortement le conte La Belle et la Bête), un personnage principal attachant, une histoire assez ag... Voir plus Une histoire pleine de rebondissements (qui rappelle fortement le conte La Belle et la Bête), un personnage principal attachant, une histoire assez agréable à lire. N'hésitez pas à lire la suite, qui à mon sens est encore mieux. Voir moins AVERLAN - Le 29 juin 2020 à 13:58
    Pénélope ne parle pas |

    Pénélope ne parle pas Luca Tortolini

    Faire entendre sa voix / voie 5/5 Un album pour dire que les cases sont bien trop étroites pour y enfermer quiconque. Une ode au respect de la personnalité de chacun. Ce livre pourrait... Voir plus Un album pour dire que les cases sont bien trop étroites pour y enfermer quiconque. Une ode au respect de la personnalité de chacun. Ce livre pourrait être lu à de jeunes collégiens également. Voir moins Adeline MARIA - Le 26 juin 2020 à 10:52
    L'inconnu |

    L'inconnu Luca Tortolini

    Une créature bien mystérieuse... 5/5 Mais de qui parlent tous ces animaux ? Chaque animal ici représenté nous donne un indice, à sa façon. J'adore les illustrations de Luca Tortolini, que... Voir plus Mais de qui parlent tous ces animaux ? Chaque animal ici représenté nous donne un indice, à sa façon. J'adore les illustrations de Luca Tortolini, que j'avais déjà pu apprécier dans Le renard et l'aviateur. Voir moins Adeline MARIA - Le 26 juin 2020 à 10:45
    Auguste Escoffier ou la naissance de la gastronomie moderne |

    Auguste Escoffier ou la naissance de la gastronomie moderne Julien, Olivier (Réalisateur)

    Un visionnaire ! 5/5 Superbe documentaire sur un grand monsieur, qui a véritablement révolutionné la cuisine. Je connaissais son nom mais pensais bêtement qu'il était simp... Voir plus Superbe documentaire sur un grand monsieur, qui a véritablement révolutionné la cuisine. Je connaissais son nom mais pensais bêtement qu'il était simplement à l'origine de célèbres recettes. En fait, il a inventé tout ce qui fait la cuisine d'aujourd'hui, et principalement d'un point de vue organisationnel et entrepreneurial. Bluffant. Voir moins Adeline MARIA - Le 26 juin 2020 à 10:01
    Le parfum d'Adam |

    Le parfum d'Adam Rufin, Jean-Christophe

    Le parfum d'Adam de J.C. Rufin. 5/5 Il est des auteurs dont on aime la compagnie. JC. Rufin, médecin, humanitaire, diplomate, académicien, fait partie de ceux-là . On n’est jamais d... Voir plus Il est des auteurs dont on aime la compagnie. JC. Rufin, médecin, humanitaire, diplomate, académicien, fait partie de ceux-là . On n’est jamais déçu de passer un moment avec lui. Cette fois-ci, il nous convoque à la lecture de ce roman d’espionnage ou, du moins, qui en a toutes les apparences. Qui se double d’une réflexion autour de l’écologie et de ses dérives possibles. La préservation de la Terre a le vent en poupe et les manifestations en tous genres fleurissent partout sur la planète. Faut-il croire, pour autant, en l’innocence angélique des militants qui défilent ? D’autres plus radicaux en exploitent la filière, d’après le roman de JC. Rufin. Le sujet, progressivement s’aggrave : l’Homme, on le sait, est un prédateur, qui détruit irrémédiablement la terre. Nous y sommes trop nombreux. Les pauvres, surtout, qui prétendent à plus de confort, vont empirer l’état de la terre : ils doivent disparaître. C’est la thèse que défendent ces Nouveaux Prédateurs dont les membres ont fait connaissance en 1967, chez le Professeur Fritsch. Ce brave homme conserve, avec émotion, une photo-souvenir de leurs séminaires. A la poursuite de ces fous furieux, l’auteur nous emmène, tout d’abord, en Pologne où quelqu’un a détruit un laboratoire où sont élevés des animaux en vue d’expériences. Ça paraît louable. Toutefois, ça se complique quand on sait qu’un certain flacon y a été dérobé et que, derrière Juliette, la militante généreuse, se cache tout un réseau aux visées délétères. Deux personnages positifs se partagent la vedette : d’un côté, Paul, médecin officiel, ancien agent secret et Kerry, sa compagne d’opérations, mariée, deux enfants, qui fut son amoureuse dans une précédente vie d’espion. Pour mener à bien cette entreprise mortifère, rien de tel que de réveiller un vibrion, le choléra, de le rendre plus efficace et le répandre quelque part où les pauvres sont très pauvres et contaminer toute cette population sous la forme d’une épidémie. Branle-bas de combat chez Providence, l’agence de nos deux héros. Alors, Nous allons voyager - tant pis pour l’empreinte carbone - de Wroclaw, Pologne à  Atlanta, de Vienne, à Genève en passant par Johannesbourg; Londres, pour se retrouver, finalement à  Rio de Janeiro, Brésil. Le lecteur se dit que le projet est inimaginable mais également aussi, qu’il est possible que, mis entre les mains d’écologistes malveillants, ici, les Nouveaux Prédateurs, cela pourrait devenir une triste réalité. Le rapprochement avec la situation actuelle quelle n’est pas impossible. Tel un thriller, la fin est palpitante. Les pages se succèdent frénétiquement. Kerry et Paul jouent leur rôle. Pleinement. Le retour au calme, se fait lentement. Restent les pensées, et les réflexions qui nous poursuivront sans doute encore quelque temps... Alain Dagnez. Voir moins Alain Dagnez - Le 23 juin 2020 à 16:51

A vos agendas !

  • Silent Voice : fête du Cinéma d'Animation à La Capelle

    - Le 24/10/2020
    de 15:00 à 00:00
    La Capelle
    Projection
    Projection du film d'animation Silent Voice de Naoko Yamada dans le cadre de la Fête du Cinéma d'Animation avec l'Association Cellofan.Nishimiya est une élève douce et attentionnée. Chaque jour, pourt...
  • Dilili à Paris : fête du Cinéma d'Animation à Lens

    Lens
    Projection
    Projection sur le thème de la tolérance et de l'égalité fille-garçon avec l'Association Cellofan.Venez découvrir le film d'animation Dilili à Paris de Michel Ocelot  dans le cadre de la Fête du Cinéma...
  • En atelier avec Corinne Dreyfuss

    - Le 13/11/2020
    de 09:30 à 11:00
    Annulé
    Oye-Plage
    Atelier
    Le Coup de Coeur Tiot Loupiot fête sa 10e édition !A Oye-Plage, Corinne Dreyfuss animera un atelier autour de son album "Pomme, pomme, pomme". L'association Droit de Cité et la Médiathèque département...

A vos agendas !

  • Les Fables de la Fontaine de Martin Jarrie

    - Du 06/10/2020 au 04/12/2020
    Changement de lieu
    Arras - Bibliothèque Robinson
    Exposition
    En avant-première des commémorations de la naissance de Jean de la Fontaine (400 ans en 2021), le fabuliste est à l’honneur. Le corbeau et le renard, la cigale et la fourmi sont au palmarès des fables...
  • Les monstres : techniques en regard

    - Du 09/10/2020 au 04/12/2020
    Arras - Bibliothèque Robinson
    Exposition
    Chimères ou figures animales déformées, les monstres peuplent nos imaginaires. La collection d’images que nous offre un collectif d'illustrateurs de livres pour enfants compose un bestiaire fantastiqu...
  • Les animaux de la ferme : gravures de May Angeli

    - Du 06/10/2020 au 04/12/2020
    Changement de lieu
    Arras - Bibliothèque Robinson
    Exposition
    En utilisant la gravure sur bois pour réaliser des images, May Angeli a remis à l’honneur un procédé ancestral qu’elle a enrichi avec l’utilisation d’une palette de couleurs singulières. Les plus jeun...