Fantazmë

Livre numérique

Tackian, Nicolas

Edité par Calmann-Lévy. Paris - 2018

Janvier 2017. Dans une cave du XVIIIe arrondissement de Paris, le corps d'un homme battu à mort est retrouvé. Beaucoup d'empreintes et un ADN sont prélevés sur place. Cet ADN est celui découvert sur le corps d'un dealer albanais retrouvé lui aussi battu à mort dans une cave. Pendant que le commandant Tomar Khan mène l'enquête, la rumeur d'un tueur, un Fantazmë, ou spectre en albanais, se répand. ©Electre 2020

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Toxique : roman / Niko Tackian | Tackian, Nicolas (1973-....). Auteur

Toxique : roman / Niko Tackian

Livre | Tackian, Nicolas (1973-....). Auteur | 2017

Janvier 2016. La directrice d'une école maternelle de la banlieue parisienne est retrouvée morte dans son bureau. La brigade criminelle envoie le lieutenant Tomar Khan, dit le Pitbull. Il décèle une affaire beaucoup plus complexe ...

Quelque part avant l'enfer / Niko Tackian | Tackian, Nicolas (1973-....). Auteur

Quelque part avant l'enfer / Niko Tackian

Livre | Tackian, Nicolas (1973-....). Auteur | 2015

Suite à un accident de voiture et après deux semaines de coma, Anna échappe au pire mais son expérience de mort imminente ne lui apporte pas le réconfort d'être en vie. Au contraire, elle a la certitude d'être en danger, menacée p...

Le cartel / scénario, Nicolas Tackian | Tackian, Nicolas (1973-....). Auteur

Le cartel / scénario, Nicolas Tackian

Livre | Tackian, Nicolas (1973-....). Auteur | 2009

Alors que Belmont retient Victor Granger prisonnier et qu'Andréa Balgani quitte l'Egypte pour protéger la table d'émeraude, Myriam, Pierre, Zed et Tina partent à la recherche de l'oeuf hermétique.

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Cauchemars and Co 5/5

    L'inspecteur Khan vit dans son cauchemar alors que la vie de tous les jours se met à y ressembler : la Syrie et les gangs albanais y sont pour beaucoup.

    par EDOUARD BLASZYNSKI Le 11 mai 2020 à 08:30