Nous sommes les chardons Prix Jean Anglade 2020

Livre numérique

Sabot, Antonin | Ledig, Agnès

Edité par Presses de la Cité. Paris - 2020

Martin a grandi dans une ferme isolée en pleine montagne, où son père lui a appris à comprendre la nature et les animaux. Lorsque ce dernier meurt, le garçon continue à le voir, dans leur cabane ou assis à la table. Lors de son enterrement, il rencontre sa mère puis la suit à Paris afin de comprendre d'où il vient et ce qu'il vit. Prix Jean Anglade du premier roman 2020. ©Electre 2021

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Juste avant le bonheur : roman / Agnès Ledig | Ledig, Agnès. Auteur

Juste avant le bonheur : roman / Agnès Ledig

Livre | Ledig, Agnès. Auteur | 2013

Julie, âgée de 20 ans, élève seule son fils Lulu. Caissière dans un supermarché, elle attire l'attention d'un client quinquagénaire aisé à nouveau célibataire. Généreux, Paul l'invite à venir passer plusieurs jours dans sa maison ...

Nous sommes les chardons : roman / Antonin Sabot | Sabot, Antonin. Auteur

Nous sommes les chardons : roman / Antonin Sa...

Livre | Sabot, Antonin. Auteur | 2020

Martin a grandi dans une ferme isolée en pleine montagne, où son père lui a appris à comprendre la nature et les animaux. Lorsque ce dernier meurt, le garçon continue à le voir, dans leur cabane ou assis à la table. Lors de son en...

Dans le murmure des feuilles qui dansent / Agnès Ledig | Ledig, Agnès (1972-....). Auteur

Dans le murmure des feuilles qui dansent / Ag...

Livre | Ledig, Agnès (1972-....). Auteur | 2018

Pour aider à l'écriture de son roman, Anaëlle engage une correspondance avec Hervé, procureur de province, qui très vite se passionne pour ces échanges épistolaires. De son côté, Thomas, un menuisier, met sa connaissance des arbre...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Nous sommes les chardons 5/5

    Digne de Giono, on se laisse emporter par ce récit qui dit si bien la symbiose entre l'homme et la nature quand il accepte d'y vivre. Beau et fort, un hommage aussi à ceux qui retourne à la terre. Un regard distancié sur notre environnement citadin. Prix plus que mérité

    par catherine F Le 10 février 2021 à 19:25