Laurent Chalumeau : carré VIP

Parcours culturel | Invité

Laurent Chalumeau | Collectif | Southside Johnny | Elliott Murphy | Mackendrick , Alexander | Julien,Reno | Delmaire,Delmaire | Eric Salch | Riad Sattouf | Eric Losfeld | Alex Taylor | Virginie Despentes

Après des années passées à raconter des histoires de rock n’roll (Rock & Folk, L'Écho des savanes) Laurent Chalumeau a œuvré pour la radio, écrit des paroles de chansons (Bertrand Burgalat, Julien Clerc), les sketches d’Antoine de Caunes et José Garcia sur Canal+, des scénarii de films ("Les Morsures de l'aube"), des pièces de théâtre ("Les discours dans une vie") et même des romans, dont "Fuck", son premier, en 1991. Fils illégitime d’Audiard et d’Elmore Leonard il nous raconte son parcours du moment. Vous êtes sur la liste ?

Le débordement des égouts intellectuels qui a suivi les attentats de novembre 2015 n’a fait que rajouter de l’insulte aux blessures. Il faut louer les tentatives qui aident à évacuer les toxines.

V.I.P.

V.I.P.

Livre - Grasset

Laurent Chalumeau | 2017

Un paparazzi, renseigné par une starlette en pleine crise de jalousie contre sa meilleure amie, une actrice en vue, planque face aux fenêtres de l’appartement de cette dernière pour ce qui doit être un coup énorme. Et coup énorme il y a. Tellement énorme que notre paparazzi ne sait pas quoi faire de ces photos qui lui brûlent les doigts, susceptibles qu’elles sont de mettre le feu au pays. Alors, quoi en faire ? A qui les confier ? A la Police ? A la justice ? Aux médias ? A la veille des élections, on se demande s’il est bien correct de lire ce roman.

Schnock n°22

Schnock n°22

Livre - La Tengo éditions

Collectif | 2017

Comme d’habitude, ce numéro est excellent. Le dossier sur Françoise Hardy me fait penser à son premier livre de mémoires ("Le Désespoir des singes et autres bagatelles," 2008) qui est étonnant parce que, bien qu’elle ne se fasse aucun cadeau, elle ne s’accable pas, ni ne s’acharne sur elle-même. Et c’est tellement élégamment écrit que ça va bien au-delà des habituels livres de mémoires. La force de Schnock c’est justement ces dossiers qu’on lit avec gourmandise. Je suis excité quand j’ai un article dans Schnock comme je l’étais jadis quand j’avais un article dans Rock’n Folk. Ces jeunes mecs, et tout particulièrement Christophe Ernault (Alister) sont tellement fins qu’ils arrivent à te réconcilier avec les 70’s françaises qui pourtant, il faut bien le dire, ont été un vrai trauma. Vive Schnock !

J’avais 22, 23 ans, j’étais rock critik balbutiant et je voulais écrire un grand roman. Pas forcément sur le rock mais bon, pourquoi pas. Je suis donc parti aux États-Unis où je me suis installé à Hobboken dans le New Jersey.

The Fever

The Fever

Audio

Southside Johnny | 2017

De Southside Johnny, j’avais tous les vinyles, mais il y a longtemps que je n’avais pas replongé les oreilles dedans. Pour faire court, depuis que j’ai reçu cette réédition, je l’écoute en boucle. C’est aussi l’occasion de s’aviser du génie absolu de « Miami » Steve Van Zandt qui, non seulement a écrit des compositions de très haute tenue, mais en plus se révèle être un arrangeur hors pair. Pas étonnant que John Landau et Bruce Springsteen soient aller le chercher pour les tirer d’affaire sur l’enregistrement de "Tenth Avenue Freeze-Out" sur l’album "Born To Run". Van Zandt avait déjà trois albums de Southside accrochés à la ceinture. En plus, il y a un tas d’invités, un ancien des Coasters, un des Drifters, Ronnie Spector… Une chose est sûre : ça chante.

Marty May

Marty May

Livre - Editions Joëlle Losfeld

Elliott Murphy | 1989

C’est un texte que j’ai lu pour la première fois en 83, quand je me suis installé aux U.S. J’étais déjà un peu ami avec Elliott. A cette époque, le roman était paru en feuilleton dans le magazine Rolling Stone américain. Je me rappelle que j’avais lu ça dans l’allégresse la plus totale et en même temps, j’avais le sentiment de lire exactement le livre que j’avais envie d’écrire. J’avais 22, 23 ans, j’étais rock critic balbutiant et je voulais écrire un grand roman, pas forcément sur le rock d’ailleurs. Elliott Murphy était sur la même ligne de départ que Springsteen ou Billy Joel, mais lui, ça ne l’a pas fait. En revanche, ce qu’il a perdu d’une main, il l’a gagné de l’autre. Il avait tous les éléments biographiques pour mettre du bois dans la chaudière. Avec son humour, son auto-dérision et son admiration pour Fitzgerald, Elliott a nourri l’histoire de ce rockeur qui va monter très haut pour finir par se retrouver sur le banc, dans une langue dans laquelle il y a zéro gras. Somptueux.

Sweet Smell of Success (Le Grand Chantage)

Sweet Smell of Success (Le Grand Chantage)

Video - Wild Side

Mackendrick , Alexander | 1957

Ce n’est pas un film très connu, plutôt une référence de connaisseur. Un marqueur culturel, le genre de film qui passait à l’époque au Ciné-club de Claude-Jean Philippe ou de Patrick Brion. C’est filmé de nuit dans Manhattan dans un noir et blanc somptuaire. C’est pré-"Mean Street", proto-"Taxi Driver", avec un Burt Lancaster impeccable, mais surtout un Tony Curtis en mode hystéro-volubile, proto-Robert Downey Jr. Les dialogues fusent comme une balle à Roland Garros. C’est une époque où les quotidiens sortaient cinq éditions dans la journée, et où certains chroniqueurs avaient droit de vie ou de mort sur les pièces ou les films. Dans le coffret, il y a un livre genre "« coffee table book »" avec une mise en perspective de Philippe Garnier, ce qui est déjà un argument en soit, mais en plus la mise en page et les photos sont sublimes. C’est épatant.

De 4 à 17 ans j’ai dessiné comme un fou. J’avais TOUJOURS un crayon à la main.  J’ai crobardé sans arrêt. Et puis à 17 ans j’ai compris que je ne saurai pas Giraud (le dessinateur de Blueberry, et sous le nom de Moebius, de la série L'Incal).

Les Aventures inter-sidérantes de l'Ourson Biloute - Episode 1

Les Aventures inter-sidérantes de l'Ourson Biloute - Episode 1

Livre - Grasset Jeunesse

Julien,Reno - Delmaire,Delmaire | 2017

Récemment, j’ai reçu un livre pour enfants. Moi qui me suis fait chier à lire des conneries ou des livres pseudo pour enfants mais nazebroc, là, ça à l’air bon esprit. Et surtout, je trouve cool que les mômes découvrent… Lemmy Kilmister, le héros de Motörhead, dans le rôle du sauveur de l’humanité !

Lookbook Tome 2

Lookbook Tome 2

Livre - Fluide glacial

Eric Salch | 2017

Là, tu pleures de rire. D’aucuns pourraient dire que ce n’est que de l’insulte, mais c’est tellement énorme que ça reste enfantin. En fait, tu redécouvres le plaisir de la grossièreté, le plaisir des gros mots et de l’acharnement gratuit ! Dire d’un mec qu’il a un ourlet de fils de pute, ça veut tellement rien dire ! C’est une espèce d’orgue de Staline mais son excès le désamorce. Et les dessins sont très drôles aussi. Imparable.

Les Cahiers d'Esther - Tome 2 Histoires de mes 11 ans

Les Cahiers d'Esther - Tome 2 Histoires de mes 11 ans

Livre - Allary Editions

Riad Sattouf | 2017

Riad Sattouf est un génie. Même s’il se contentait d’être dialoguiste, il mettrait tout le monde dans le vent, moi le premier. Dieu sait que j’ai passé des heures à essayer de trouver des solutions pour  retranscrire une certaine oralité dans la littérature, mais je suis un nabot à côté de Riad Sattouf. C’est aussi un grand dessinateur. D’un point de vue historique, dans l’évolution de la bd, Riad Sattouf est un grammairien. C’est un mec qui inaugure de nouvelles figures. Il laisse les chiottes beaucoup plus propres qu’il ne les avait trouvées. Il y a des mecs qui vont pouvoir enchaîner sur les solutions qu’il aura trouvées. "Les Cahiers d’Esther", c’est "Le Petit Nicolas" des temps modernes. Ce type est à la fois Goscinny et Gotlib. C’est un des mecs que j’admire le plus ces jours-ci. Il faut le redire, Riad Sattouf est un génie.

La langue est une matière dure qu'il faut travailler encore et encore pour en faire quelque chose de présentable, qui mérite d'être publié. Certains y arrivent mieux que d'autres.

Endetté comme une mule

Endetté comme une mule

Livre - Tristram

Eric Losfeld | 1979

Dans "Endetté comme une mule," Losfeld parle de vieux surréalistes oubliés, des livres érotiques qu’il sortait sous le manteau, de ses rencontres, de ses procès. Mais le plus important n’est pas le sujet, mais cette langue magnifique. C’est truffé de ce qu’on appellerait aujourd’hui des "punch lines, "mais dites élégamment. Il y a un côté gascon. Quand il insulte un mec, c’est une provocation en duel. Chez Losfeld, l’édition est envisagée comme un art martial, comme une chanson de geste ou une perversion sexuelle. C’est l’édition aux deux sens du terme. Au sens américain de travail sur les textes, et au sens de "publisher," quand il faut se battre pour faire exister les livres, boucler les fins de mois, jongler avec les fournisseurs, la censure, les saisies… et finir ruiné. Ce qui lui est arrivé, plus d’une fois d’ailleurs. Extraordinaire.

Le Verger de marbre

Le Verger de marbre

Livre - Gallmeister

Alex Taylor | 2016

C’est un texte tout à fait étonnant. Pourtant, le genre "southern-gothic, "rural noir avec dégénérés et bayou de rigueur, "Delivrance" sans le banjo, en était venu à me gonfler. Sauf que là, c’est génial. Tu as l’impression de l’avoir lu quarante fois, mais jamais comme ça. C’est vraiment très, très bien fait. Les mecs qui aiment l’"americana", vont se régaler.

Vernon Subutex 3

Vernon Subutex 3

Livre - Grasset

Virginie Despentes | 2017

Virginie m’a envoyé par mail le troisième volet de Vernon Subutex et je peux déjà dire, avant même de l’avoir terminé, qu’il n’y a pas de souci. Il-n’y-a-pas-de sou-ci !

V.I.P.

V.I.P.

Livre - Grasset

Laurent Chalumeau | 2017

Un paparazzi, renseigné par une starlette en pleine crise de jalousie contre sa meilleure amie, une actrice en vue, planque face aux fenêtres de l’appartement de cette dernière pour ce qui doit être un coup énorme. Et coup énorme il y a. Tellement énorme que notre paparazzi ne sait pas quoi faire de ces photos qui lui brûlent les doigts, susceptibles qu’elles sont de mettre le feu au pays. Alors, quoi en faire ? A qui les confier ? A la Police ? A la justice ? Aux médias ? A la veille des élections, on se demande s’il est bien correct de lire ce roman.

Schnock n°22

Schnock n°22

Livre - La Tengo éditions

Collectif | 2017

Comme d’habitude, ce numéro est excellent. Le dossier sur Françoise Hardy me fait penser à son premier livre de mémoires ("Le Désespoir des singes et autres bagatelles," 2008) qui est étonnant parce que, bien qu’elle ne se fasse aucun cadeau, elle ne s’accable pas, ni ne s’acharne sur elle-même. Et c’est tellement élégamment écrit que ça va bien au-delà des habituels livres de mémoires. La force de Schnock c’est justement ces dossiers qu’on lit avec gourmandise. Je suis excité quand j’ai un article dans Schnock comme je l’étais jadis quand j’avais un article dans Rock’n Folk. Ces jeunes mecs, et tout particulièrement Christophe Ernault (Alister) sont tellement fins qu’ils arrivent à te réconcilier avec les 70’s françaises qui pourtant, il faut bien le dire, ont été un vrai trauma. Vive Schnock !

The Fever

The Fever

Audio

Southside Johnny | 2017

De Southside Johnny, j’avais tous les vinyles, mais il y a longtemps que je n’avais pas replongé les oreilles dedans. Pour faire court, depuis que j’ai reçu cette réédition, je l’écoute en boucle. C’est aussi l’occasion de s’aviser du génie absolu de « Miami » Steve Van Zandt qui, non seulement a écrit des compositions de très haute tenue, mais en plus se révèle être un arrangeur hors pair. Pas étonnant que John Landau et Bruce Springsteen soient aller le chercher pour les tirer d’affaire sur l’enregistrement de "Tenth Avenue Freeze-Out" sur l’album "Born To Run". Van Zandt avait déjà trois albums de Southside accrochés à la ceinture. En plus, il y a un tas d’invités, un ancien des Coasters, un des Drifters, Ronnie Spector… Une chose est sûre : ça chante.

Marty May

Marty May

Livre - Editions Joëlle Losfeld

Elliott Murphy | 1989

C’est un texte que j’ai lu pour la première fois en 83, quand je me suis installé aux U.S. J’étais déjà un peu ami avec Elliott. A cette époque, le roman était paru en feuilleton dans le magazine Rolling Stone américain. Je me rappelle que j’avais lu ça dans l’allégresse la plus totale et en même temps, j’avais le sentiment de lire exactement le livre que j’avais envie d’écrire. J’avais 22, 23 ans, j’étais rock critic balbutiant et je voulais écrire un grand roman, pas forcément sur le rock d’ailleurs. Elliott Murphy était sur la même ligne de départ que Springsteen ou Billy Joel, mais lui, ça ne l’a pas fait. En revanche, ce qu’il a perdu d’une main, il l’a gagné de l’autre. Il avait tous les éléments biographiques pour mettre du bois dans la chaudière. Avec son humour, son auto-dérision et son admiration pour Fitzgerald, Elliott a nourri l’histoire de ce rockeur qui va monter très haut pour finir par se retrouver sur le banc, dans une langue dans laquelle il y a zéro gras. Somptueux.

Sweet Smell of Success (Le Grand Chantage)

Sweet Smell of Success (Le Grand Chantage)

Video - Wild Side

Mackendrick , Alexander | 1957

Ce n’est pas un film très connu, plutôt une référence de connaisseur. Un marqueur culturel, le genre de film qui passait à l’époque au Ciné-club de Claude-Jean Philippe ou de Patrick Brion. C’est filmé de nuit dans Manhattan dans un noir et blanc somptuaire. C’est pré-"Mean Street", proto-"Taxi Driver", avec un Burt Lancaster impeccable, mais surtout un Tony Curtis en mode hystéro-volubile, proto-Robert Downey Jr. Les dialogues fusent comme une balle à Roland Garros. C’est une époque où les quotidiens sortaient cinq éditions dans la journée, et où certains chroniqueurs avaient droit de vie ou de mort sur les pièces ou les films. Dans le coffret, il y a un livre genre "« coffee table book »" avec une mise en perspective de Philippe Garnier, ce qui est déjà un argument en soit, mais en plus la mise en page et les photos sont sublimes. C’est épatant.

Les Aventures inter-sidérantes de l'Ourson Biloute - Episode 1

Les Aventures inter-sidérantes de l'Ourson Biloute - Episode 1

Livre - Grasset Jeunesse

Julien,Reno - Delmaire,Delmaire | 2017

Récemment, j’ai reçu un livre pour enfants. Moi qui me suis fait chier à lire des conneries ou des livres pseudo pour enfants mais nazebroc, là, ça à l’air bon esprit. Et surtout, je trouve cool que les mômes découvrent… Lemmy Kilmister, le héros de Motörhead, dans le rôle du sauveur de l’humanité !

Lookbook Tome 2

Lookbook Tome 2

Livre - Fluide glacial

Eric Salch | 2017

Là, tu pleures de rire. D’aucuns pourraient dire que ce n’est que de l’insulte, mais c’est tellement énorme que ça reste enfantin. En fait, tu redécouvres le plaisir de la grossièreté, le plaisir des gros mots et de l’acharnement gratuit ! Dire d’un mec qu’il a un ourlet de fils de pute, ça veut tellement rien dire ! C’est une espèce d’orgue de Staline mais son excès le désamorce. Et les dessins sont très drôles aussi. Imparable.

Les Cahiers d'Esther - Tome 2 Histoires de mes 11 ans

Les Cahiers d'Esther - Tome 2 Histoires de mes 11 ans

Livre - Allary Editions

Riad Sattouf | 2017

Riad Sattouf est un génie. Même s’il se contentait d’être dialoguiste, il mettrait tout le monde dans le vent, moi le premier. Dieu sait que j’ai passé des heures à essayer de trouver des solutions pour  retranscrire une certaine oralité dans la littérature, mais je suis un nabot à côté de Riad Sattouf. C’est aussi un grand dessinateur. D’un point de vue historique, dans l’évolution de la bd, Riad Sattouf est un grammairien. C’est un mec qui inaugure de nouvelles figures. Il laisse les chiottes beaucoup plus propres qu’il ne les avait trouvées. Il y a des mecs qui vont pouvoir enchaîner sur les solutions qu’il aura trouvées. "Les Cahiers d’Esther", c’est "Le Petit Nicolas" des temps modernes. Ce type est à la fois Goscinny et Gotlib. C’est un des mecs que j’admire le plus ces jours-ci. Il faut le redire, Riad Sattouf est un génie.

Endetté comme une mule

Endetté comme une mule

Livre - Tristram

Eric Losfeld | 1979

Dans "Endetté comme une mule," Losfeld parle de vieux surréalistes oubliés, des livres érotiques qu’il sortait sous le manteau, de ses rencontres, de ses procès. Mais le plus important n’est pas le sujet, mais cette langue magnifique. C’est truffé de ce qu’on appellerait aujourd’hui des "punch lines, "mais dites élégamment. Il y a un côté gascon. Quand il insulte un mec, c’est une provocation en duel. Chez Losfeld, l’édition est envisagée comme un art martial, comme une chanson de geste ou une perversion sexuelle. C’est l’édition aux deux sens du terme. Au sens américain de travail sur les textes, et au sens de "publisher," quand il faut se battre pour faire exister les livres, boucler les fins de mois, jongler avec les fournisseurs, la censure, les saisies… et finir ruiné. Ce qui lui est arrivé, plus d’une fois d’ailleurs. Extraordinaire.

Le Verger de marbre

Le Verger de marbre

Livre - Gallmeister

Alex Taylor | 2016

C’est un texte tout à fait étonnant. Pourtant, le genre "southern-gothic, "rural noir avec dégénérés et bayou de rigueur, "Delivrance" sans le banjo, en était venu à me gonfler. Sauf que là, c’est génial. Tu as l’impression de l’avoir lu quarante fois, mais jamais comme ça. C’est vraiment très, très bien fait. Les mecs qui aiment l’"americana", vont se régaler.

Vernon Subutex 3

Vernon Subutex 3

Livre - Grasset

Virginie Despentes | 2017

Virginie m’a envoyé par mail le troisième volet de Vernon Subutex et je peux déjà dire, avant même de l’avoir terminé, qu’il n’y a pas de souci. Il-n’y-a-pas-de sou-ci !

Suggestions

Du même auteur

Journée Internationale de la femme | Virginie Despentes

Journée Internationale de la femme

Parcours culturel | Virginie Despentes

Placée sous l’égide de l’ONU depuis 1977 et reconnue en France en 1982, la « Journée internationale de la femme », célébrée le 8 mars, a pour thème cette année « L’égalité pour les femmes, c’est le progrès pour toutes et...

Le Vrai du Faux | Sophie Carquain

Le Vrai du Faux

Parcours culturel | Sophie Carquain

En avant-propos de "L’Écume des jours", son roman de 1947, Boris Vian prenait soin de préciser que « "l'histoire est entièrement vraie, puisque je l’ai imaginée d’un bout à l’autre." » Les poids lourds de la rentrée littéraire 201...

50 nuances and the sex machine | E. L. James

50 nuances and the sex machine

Parcours culturel | E. L. James

C’est la dernière sensation venue des Etats-Unis : dans le sillage du phénoménal succès de "Cinquante nuances de gris", la littérature érotique, faite par et pour des femmes, envahit les rayons des librairies. Ménagères de mo...

Chargement des enrichissements...