Nous sommes les chardons Prix Jean Anglade 2020

Livre numérique

Sabot, Antonin | Ledig, Agnès

Edité par Presses de la Cité. Paris - 2020

Martin a grandi dans une ferme isolée en pleine montagne, où son père lui a appris à comprendre la nature et les animaux. Lorsque ce dernier meurt, le garçon continue à le voir, dans leur cabane ou assis à la table. Lors de son enterrement, il rencontre sa mère puis la suit à Paris afin de comprendre d'où il vient et ce qu'il vit. Prix Jean Anglade du premier roman 2020. ©Electre 2021

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Le cimetière des mots doux / Agnès Ledig, Frédéric Pillot | Ledig, Agnès (1972-....). Auteur

Le cimetière des mots doux / Agnès Ledig, Fré...

Livre | Ledig, Agnès (1972-....). Auteur | 2019

Une petite fille, Annabelle, est amoureuse de Simon, un jeune garçon atteint de leucémie. Après sa mort et pour faire face au deuil, elle lui écrit des mots doux qu'elle dépose dans la forêt qu'il aimait tant. Electre 2020

Mazette aime bien jouer / Agnès Ledig | Ledig, Agnès (1972-....). Auteur

Mazette aime bien jouer / Agnès Ledig

Livre | Ledig, Agnès (1972-....). Auteur | 2020

Mazette aime bien jouer à différents jeux, notamment au football. Elle se moque de gagner ou de perdre et joue pour s'amuser. Pourtant les adultes lui disent que la victoire est nécessaire car elle procure un sentiment de fierté e...

On regrettera plus tard / Agnès Ledig | Ledig, Agnès (1972-....). Auteur

On regrettera plus tard / Agnès Ledig

Livre | Ledig, Agnès (1972-....). Auteur | 2017

Valentine, institutrice dans un village des Vosges, voit sa vie bouleversée par l'arrivée d'une fille fiévreuse, Anna Nina, et de son père, Eric, meurtri par la mort de sa femme. Elle leur offre l'hébergement et leur ouvre son coe...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Nous sommes les chardons 5/5

    Digne de Giono, on se laisse emporter par ce récit qui dit si bien la symbiose entre l'homme et la nature quand il accepte d'y vivre. Beau et fort, un hommage aussi à ceux qui retourne à la terre. Un regard distancié sur notre environnement citadin. Prix plus que mérité

    par catherine F Le 10 février 2021 à 19:25