Au service des bibliothèques du Département

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer
AddThis Social Bookmark Button

La lecture publique est une compétence obligatoire transférée aux départements en 1986. Le Département du Pas-de-Calais a toujours affiché une réelle ambition en faveur de l'éducation et de la culture dont la lecture publique est une composante forte. La Médiathèque départementale a pour mission de mettre en œuvre la politique du Département en faveur du développement du livre et de la lecture. La Médiathèque départementale est une bibliothèque au service des bibliothèques du département.

 

Ses missions 

Ses missions principales reposent sur 4 axes :

 

L'ingénierie et le conseil aux communes et intercommunalités dans la construction, l'aménagement, le fonctionnement des bibliothèques ; elle peut apporter un soutien financier aux projets ;

La professionnalisation des équipes des bibliothèques, bénévoles et salariés, à partir de programmes de stages, de journées de rencontres et d'échanges ; 

La promotion du livre et de la lecture à travers des actions d'animations, des mises à disposition d'expositions pour les bibliothèques municipales et centres de documentation des collèges, l'organisation ou la participation à des événements littéraires locaux (salons, résidences, prix littéraires, ...) conduites par des bibliothèques, des communes, des associations culturelles rayonnant sur le Département ;

Le prêt de documents (livres, CD, DVD) aux établissements conventionnées entrant dans le champ de compétence du Département : bibliothèques municipales et intercommunales, centre de documentation des collèges, établissements de la petite enfance.

Le Conseil Général a adopté en 2007 un Plan de Développement de la Lecture Publique afin de permettre aux habitants du Pas-de-Calais d'accéder à des médiathèques qui soient de véritables équipements culturels de proximité et de mobiliser les intercommunalités au service du développement de la Lecture Publique dans une logique d'aménagement concerté du territoire.

 

Ses ressources 

Une équipe de 71 personnes sur  3 sites : Dainville, Lillers, Wimereux et les services administratifs intégrés au sein de la Direction des affaires culturelles ;

15 véhicules légers et utilitaires, 2 véhicules expositions ;

900 000 documents dans ses collections: livres, CD, DVD ;

Un budget annuel de près d'1 million d'euros ;

Un fonds d'intervention de 2,5 millions d'euros en investissement (aides à la construction, l'aménagement et l'informatisation des bibliothèques) et de près de 500 000 euros en fonctionnement (aides aux acquisitions, aides à la promotion du livre et de la lecture).

 

Petite histoire de la Médiathèque du Pas-de-Calais

Les médiathèques départementales ( à l'origine « Bibliothèques Centrales de Prêt ») sont une création de l'après-guerre, héritage des idées du Front Populaire en matière d'accès à la culture pour tous. Elles avaient pour mission de développer la lecture en milieu rural. En 1956, sur l'initiative de Louis LE SENECHAL, alors président du Conseil Général du Pas-de-Calais, une « Association du bibliobus départemental » vit le jour. Cette association, créée avec deux points d'appui simultanés : Arras et Boulogne-sur-Mer, avait pour but de faire circuler des collections de livres dans les établissements primaires par l'intermédiaire de bibliobus.

 

Au début des années 60, l'État crée officiellement la Bibliothèque Centrale  de Prêt du Pas-de-Calais, et accroit les moyens humains et matériels. Rapidement la BCP du Pas-de-Calais devint pilote pour une innovation : le prêt direct. Elle installa une nouvelle antenne à Lillers en 1968 pour cette seule activité.

 

En 1986, en vertu des lois de décentralisation, la Bibliothèque Centrale de Prêt est transférée au Conseil Général du Pas-de-Calais et devient « Bibliothèque Départementale de Prêt » (BDP). Progressivement la desserte s'élargit à des lieux de prêt ouverts à l'ensemble de la population : les bibliothèques municipales. La Bibliothèque Départementale créa et développa de nouveaux services, en matière de formation et d'animation par exemple.  En 2001, elle est change d'appellation pour devenir la Médiathèque Départementale à l'occasion de l'élargissement de ses collections aux disques puis vidéos.

Publié le: Lundi, 29 Novembre 2010