Fiche pratique n°0 : les droits de la musique dématérialisée gratuite

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer
AddThis Social Bookmark Button

1° Problématique
Pourquoi mettre en place une offre de ressources numériques gratuites ?

Les offres gratuites représentent une alternative intéressante aux payantes lorsque l'on souhaite proposer à ses usagers une offre de ressources numériques sans avoir de budget dédié. Pour construire une offre pertinente, la première étape est de comprendre les avantages et les inconvénients des ressources musicales dites libres et gratuites.

 

 

Quelques chiffres clés

 

En 2008, 34 % des Français écoutaient de la musique quotidiennement contre 27 % en 1997. « L'écoute de la musique est devenue l'une des pratiques préférées des Français. » Or, le marché de la musique numérique se développe rapidement depuis une dizaine d'année : sa part représente aujourd'hui 25,5 % du marché total.

 

 

 

 

Le marché de la musique numérique va certainement continuer à se développer et de plus en plus de pratiques évolueront dans ce sens. Les bibliothèques ont tout intérêt à suivre le mouvement, d'autant que leurs usagers empruntent beaucoup. En 2013, un document sonore était prêté en moyenne 2,1 fois par an contre 1,4 fois pour les livres imprimés.

L'ACIM rassemble l'ensemble des derniers chiffres disponibles dans son édition 2014 des statistiques sur la musique en bibliothèque, le marché du disque, et les pratiques musicales.

 

 

2° Quoi
La distinction entre libre de droit et gratuit.

 

Dans un deuxième temps, il est également important de connaître la législation autour des ressources gratuites, qui ne sont pas en effet exemptes du droit d'auteur. Ainsi, lors de la sélection, il est important de vérifier les conditions d'utilisation de chaque musique, car gratuité n'est pas toujours synonyme de liberté de diffusion, de même qu’une ressource libre n’est pas forcément gratuite. En effet, les musiques gratuites peuvent être classées en deux catégories.

 

 

 

 

 

 

3° Comment
Les formats de la musique numérique

 

Quasiment universel, ce format figure sur tous les sites de téléchargement gratuit et est compatible avec la plupart des supports d'écoute. Mais son taux de compression ne permet pas une bonne qualité audio pour la musique classique.

 

Ce format compressé permet une gestion pointue des droits d'auteurs par le biais de DRM. Pour cela il est utilisé par plusieurs sites de musique en téléchargement. Il est facilement lisible sur le lecteur Windows Media Player et compatible avec beaucoup de supports d'écoute.

 

De meilleure qualité sonore que le WMA et le MP3, ce format permet également la gestion des droits d'auteurs via des DRM. On le retrouve, entre autres, sur le site iTunes d'Apple.

 

Ces formats sont à la fois utilisés pour le téléchargement de musique et pour l'écoute en streaming.

 

 

Fiche mise à jour le 19/05/15
par la Médiathèque départementale du Pas-de-Calais

Fiche pratique n° 0 : les droits de la musique gratuite (pdf - 508 Ko)

 

Publié le: Mardi, 26 Mai 2015