Fiche pratique n°2 : Mettre en place un service autour du jeu vidéo

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer
AddThis Social Bookmark Button

1° Problématique
Réfléchir au projet pour l'argumenter


L'intégration de jeux vidéo dans les services de la bibliothèque doit se définir au sein d'un projet de service validé par l'autorité de tutelle. Il doit prendre en compte les ressources dont dispose la bibliothèque en terme : de budget, d'espace, d'accessibilité, de matériel, de disponibilité de l'équipe et de ses compétences actuelles et futures (formations) dans le domaine. Ce projet de service doit être réfléchi sur la base d'objectifs identifiés en termes de publics ciblés et de politique documentaire.


Ainsi, la wifi est l'un des pré-requis indispensables si l'on souhaite proposer des tablettes pour permettre les mises à jour quotidiennes, l'installation et, pour certaines, l'utilisation des applications.


Le diaporama d'Anne-Gaëlle Gaudion Jeux vidéo en bibliothèque : constituer et faire vivre une collection donne 7 arguments pour mettre en place une offre de jeux vidéo parmi lesquels : attirer de nouveaux publics et moderniser l'image de la médiathèque.

 


2° Quoi
Les différents types de services possibles


La mise à disposition de tablettes auprès des usagers est le premier service choisi par les bibliothèques pour proposer une offre d'applications. Il s'agit souvent d'applications payantes et gratuites sans distinction, vu le faible coût que représente leur achat. Deux modes d'accès sont alors disponibles pour les usagers : la consultation sur place dans un espace délimité (parc/table numérique où les tablettes sont souvent accrochées par soucis de sécurité), ou le prêt des tablettes (sous conditions – charte). La découverte est l'objectif principal du premier accès, le prêt étant alors proposé par la suite. Pour mettre en place ce type de service, plusieurs questions doivent être posées. Quelles sont les conditions d'accès et de prêts ? Les tablettes sont-elles pré-chargées ou vides ? Par continuité, les tablettes sont-elles bridées ou ouvertes ? Mais encore, les tablettes doivent-elles être attachées pour éviter le vol ou les usagers peuvent-ils les utiliser où bon leur semble ? L'achat de casques audio doit-il être prévu ?

 

  • Ex : Dans le cadre de l’expérimentation TabenBib, des retours sont disponibles à propos des parcs de tablettes sur le blog.

 

Les bibliothèques sont pour la plupart informatisées. Une offre de jeux gratuits sur PC peut alors être constituée sans prévoir des coûts supplémentaires d'achat de matériel. Des jeux en ligne, flash ou anciens peuvent facilement être proposés aux usagers. Les ordinateurs permettent également de proposer des MMOG (Massive Multiplayer Online Game, jeux en ligne pouvant regrouper plusieurs millions de joueurs de par le monde) en Free to Play tels League of Legends et des animations peuvent être organisées (tournois, etc.). Pour ces dernières cependant, il est préférable que les ordinateurs soient rassemblés dans un espace multimédia. Pour des jeux plus récents, il faudra cependant faire attention à l'âge et à la compatibilité du matériel.

 

  • Ex : « Lol en Bib » est un championnat League of Legends en bibliothèque et espaces multimédia. En 2013, des rencontres informelles ont été organisées entre les médiathèques de Béziers (34), Epinal (88) et Locminé (56). (Bientôt la saison 3.)

 

Une offre de jeux vidéo gratuits peut également être valorisée en ligne, sur le site Internet de la médiathèque, ou sur un site créé spécialement pour le service. Les jeux peuvent y être décrits, joués en streaming ou téléchargés.

 

 

Enfin, les applications et les jeux gratuits disponible en version portable peuvent être récupérés et chargés sur des supports de type clé USB ou Bibliobox. Les jeux n'ont alors pas besoin d'être installé sur un ordinateur pour être joués. Ainsi il est possible de mettre en place un service de prêt sur ces modèles ou encore en proposer à distance via une Dropbox.

 

  • La médiathèque de Coquelles (62) propose une dizaine de jeux PC en version portable récupérés sur le site : https://framakey.org/Portables/Index. Ces jeux sont pour l’instant accessibles sur les ordinateurs de la médiathèque, mais un service de prêt sur clé USB est envisagé.

 

Pour mettre en place un service de jeux vidéo, l'aménagement des espaces dans la bibliothèque est essentiel. Il faut prévoir un espace suffisant (minimum 6 m2 pour l'utilisation de consoles de salon), où il est possible de faire du bruit et qui soit visible par l'ensemble des usagers. De même il faut réfléchir aux conditions d'accès (âge minimum, durée, responsabilité ou caution, etc.), pour jouer sur place, pour emprunter, ou pour choisir des jeux. Ainsi une charte doit être rédigée. Des exemples sont disponibles sur les diapositives n°133 et 134 du diaporama de Anne-Gaëlle Gaudion Jeux vidéo en bibliothèque : constituer et faire vivre une collection.

 


3° Comment
Valoriser l'offre : évènement de lancement et animations


La dernière étape est la valorisation de ce nouveau service, qui, sinon, ne sera pas utilisé par les usagers. La médiation est d'autant plus importante pour les ressources numériques gratuites et les jeux vidéo qui ne portent pas toujours une excellente image. La communication autour du projet est ainsi très importante, autant avant que pendant le lancement du service et les bibliothécaires convaincus doivent également porter un discours convaincant.

 

Pour cela, utiliser tous les moyens de communication à sa disposition est la première solution : site internet de la bibliothèque et/ou de la tutelle, médias locaux, affiches dans la bibliothèque, réseaux sociaux, etc. Le principe est d'être le plus original et visible possible. Des outils de médiation numérique peuvent aussi être utilisés.

 

 

 

Informer oralement les usagers est également important ; former l'ensemble du personnel permettra ainsi à chacun de réorienter au besoin les visiteurs vers les ressources numériques proposées. Pour cela, il est important de prendre le temps de faire tester et découvrir aux collègues les applications et les jeux vidéo choisis. De plus, il faudra savoir argumenter la présence de ce type de ressources en bibliothèque, de la même façon qu'auprès de la tutelle.

Pour porter les projecteurs sur le nouveau service, la meilleure façon est encore de créer un évènement de lancement. Cette animation pourra de plus donner une première approche des jeux vidéo aux personnes les moins convaincues. Ainsi des ateliers « découverte de jeux vidéo » peuvent être proposés, selon les genres des jeux en visant un public familial par exemple.

 

  • Ex : Une action semblable a eu lieu à la médiathèque de Liévin (62) en partenariat avec la médiathèque départementale du Pas-de-Calais, le 20 juin 2015, pour lancer leur service BiblioBox et ont proposé des tablettes et des applications gratuites pour tous les âges.

 

 

Enfin, d'autres éléments de communication et de médiation peuvent être envisagés pour donner une plus-value au service :

 

  • Des sélections thématiques régulièrement renouvelées : pour des collections plus visibles et efficaces que d'enrichir continuellement le fonds.
  • Réaliser une grille d'évaluation des applis avec des critères définis collectivement : nom, éditeur, plateforme, coût, catégorie, ergonomie, langue, public. (peut être rendue public)
  • Un livret détaillant plus ou moins précisément les jeux choisis, à imprimer et/ou à diffuser en ligne.
  • Un service d'aide, d'assistance ou d'informations : rendez-vous individuels, service par téléphone, accueil de la bibliothèque, etc.
  • Des animations autour du service : ateliers d'initiation à la pratique du jeu vidéo, expositions, cycle de conférences, ateliers artistiques en lien avec le jeu vidéo, atelier de création d'un jeu vidéo, etc.
  • Des animations autour des contenus : heures du conte numérique, organiser un tournoi, ateliers avec des joueurs professionnels, accompagner le jeu (être un médiateur et non un surveillant), ateliers autour de la diversité vidéo-ludique, etc.
  • Pour les ressources gratuites : fiches explicatives du domaine public et des œuvres libres de droit, brochures sur les offres qui existent et auxquelles les usagers peuvent accéder, expliquer le contexte légal des jeux vidéo en bibliothèque, etc.

 

 

Fiche mise à jour le 24/06/15
par la médiathèque départementale du Pas-de-Calais

Fiche pratique n° 2 : mettre en place un service autour du jeu vidéo ( pdf - 575 Ko)

Publié le: Mardi, 30 Juin 2015