A partir d'ici, vous pouvez lancer directement une recherche dans le catalogue

Aide

Urbi et Orbi

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer
AddThis Social Bookmark Button

Roman

Thierry Cohen
Si tu existes ailleurs

Thierry Cohen possède une certaine capacité à émouvoir; ce qui n'est déjà pas si mal. On avait pu apprécier un précédent livre, qui était déjà marqué du sceau du roman ésotérique. Et aux sentiments omniprésents. Ici, l'auteur ne manque pas de réitérer l'expérience. De quoi s'agit-il?

Un enfant, Noam, traverse la rue, suivi de sa mère; il se hâte, bruit de pneus, de choc; la maman. Banal accident de la circulation. Comme on dit maintenant, une cellule psychologique est mise en place.

L'enfant rencontre une psychothérapeute; il dessine, il se raconte, il rencontre d'autres enfants comme lui et grandit. Il atteint l'âge adulte, a un métier des amis, des amies, de passage.

Puis, sa psy le confie à une autre psy; Linette Marcus. Qui est à l'origine d'un véritable jeu de piste et le fait voyager d'Israël en Italie en passant par la Hongrie. Le mystère s'épaissit quand on saura qu'il existe des enfants passeurs de messages - sortes de pythie - qu'ils vous font savoir en codé ce que sera votre avenir.

Le récit est plaisant: parfois, on lit les propres confidences de Noam, parfois, il s'agit de quelqu'un d'autre qui se confie en italiques. Son père, peut être. On est, si je puis dire, promené, ballotté, malmené. On se perd en conjectures: où l'auteur veut-il en venir?

Et, happy end, à la fin. On sait. Tout. Ouf!

Sans compter qu'à cette même fin, Noam trouve l'amour: il aurait été étonnant que Thierry Cohen ne laisse son roman se terminer sans qu'il n'y ait de sentiments amoureux . C'est qu'il est surtout sentimental, notre auteur!

Alain Dagnez, Bibliothèque d'Agnez-Les-Duisans

 

Publié le: Mercredi, 26 Septembre 2012